Les sept jours du Talion – Patrick Senécal

Merci aux Editions Fleuve pour cette lecture.

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler pour la première fois d’un roman de Patrick Senécal. Les sept jours du Talion paru initialement en 2002 est le cinquième roman de l’auteur québécois. Il vient d’être édité pour la première fois en France, par les Editions Fleuve en novembre 2018. C’est parti en direction du Québec à Drummondville au Canada. 9782265117211ORI.jpg

Bruno Hamel est un chirurgien respecté, sa conjointe Sylvie travaille à temps partiel dans un refuge pour femmes battues et leur petite fille de 7 ans, Jasmine, est l’amour de leur vie. Mais lors d’une belle journée d’automne Bruno voit son monde basculer, lorsque Jasmine disparaît. Malheureusement après quelques heures de recherche, les policiers découvrent le corps de Jasmine assassinée et violée. Pour Bruno, c’est l’œuvre d’un monstre qui doit payer pour ce qu’il a fait. Et lorsque la police arrête l’auteur, sa douleur fait place à la haine. A partir de là, il va échafauder un plan machiavélique. Estimant la sentence de la justice insuffisante pour lui faire payer son crime, un terrible projet germe dans l’esprit de Hamel. Il décide d’enlever l’accusé et de lui faire justice lui-même. Dès lors rien ne sera épargné « au monstre ». En parallèle, on suit Hervé Mercure, le sergent-détective chargé de l’enquête qui tente de retrouver Hamel avant qu’il ne commette l’irréparable. C’est un homme impliqué à 100 % dans son travail qui cherche à comprendre les actes des criminels.

Nous assistons à la métamorphose d’un homme ordinaire en bourreau. Comment Bruno Hamel, cet homme tranquille et pacifiste, qui a choisi de soigner et de sauver des vies en devenant chirurgien, a-t-il pu endosser ce rôle de père vengeur ? La vengeance libère-t-elle de la haine et de la douleur ?
La description de ses fameux sept jours et de la vision qu’a Bruno Hamel est assurément le point fort de ce roman. L’auteur nous plonge dans les pensées et les réactions les plus sombres de l’être humain. Il vient chercher en nous le meilleur et le pire. Il veut qu’on s’identifie à Hamel tout en le haïssant à la fois. Ce qui est vraiment différent et passionnant dans Les Sept Jours du talion, c’est que l’on passe la plus grande partie de l’histoire dans la tête de Bruno.

La composition des personnages est parfaite, on essaye systématiquement de se mettre à leurs places. J’ai beaucoup apprécié le style de Patrick Senécal qui parvient à nous livrer des faits très noirs dans une écriture quasi visuelle qui donne lieu à quelques scènes effroyables. Mais plus on avance dans le récit, plus la violence et la cruauté prennent le dessus. Je dois avouer qu’étant moi-même père de deux enfants, j’ai senti un malaise permanent en lisant ce livre.

Pour conclure vous l’aurez compris, mieux vaut être préparé avant d’attaquer ce roman percutant et d’une violence extrême où l’auteur n’épargne pas le lecteur. Attention, âmes sensibles s’abstenir, les sept jours du Talion ne sont pas à mettre dans toutes les mains.

Résumé de l’éditeur :

Il s’appelle Bruno Hamel, il a trente-huit ans et il est chirurgien. Avec sa petite famille ­ Sylvie, sa conjointe, et Jasmine, sa fille de sept ans ­, il habite Drummondville et, comme tous les gens heureux, il n’a pas vraiment d’histoire. Jusqu’à ce que Jasmine, par un bel après-midi d’automne, soit violée et assassinée.
Dès lors, l’univers de la famille Hamel bascule. Mais lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans l’esprit enténébré de Bruno : il va s’emparer du monstre et lui faire payer ce qu’il a fait à sa petite fille.
Le jour de la comparution du meurtrier, Hamel, qui a minutieusement préparé son coup, kidnappe le monstre, puis transmet aux autorités policières un message laconique : celui qui a violé et tué sa petite fille va souffrir pendant sept jours, après quoi il sera exécuté. Ensuite seulement, lui-même se rendra.

Patrick Senécal – Les sept jours du Talion (Editions Alire 2002, 2010), (Editions Fleuve Noir 2018)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-a-moitie-pleine

8 réflexions sur “Les sept jours du Talion – Patrick Senécal

    • lacavernedupolar 1 janvier 2019 / 18 h 41 min

      Oui tu as raison de vouloir le découvrir. Mais comme dis c’est assez violent en général.

      J'aime

  1. Valette 2 janvier 2019 / 11 h 17 min

    Ton premier mais je l’espère pas le dernier ! Tu as encore bien à découvrir avec cet auteur fabuleux 🙂 Ravie qu’il t’aie plu 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. La dévoreuse de cookies 2 janvier 2019 / 11 h 28 min

    Je n’ai jamais lu de livre de l’auteur mais je serai bien tentée par son premier, 5150 Rue des Ormes. C’est bête mais j’aime lire les livres dans l’ordre où ils ont été écrits pour voir l’évolution de l’écriture de l’auteur.

    Aimé par 1 personne

    • lacavernedupolar 2 janvier 2019 / 12 h 11 min

      Moi aussi je fais ça en général mais que pour les sagas avec les personnages récurrents.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s