Entretien avec Nicolas du blog Il en pense quoi Nico ?

 

Aujourd’hui la série d’entretien se poursuit avec Nicolas du blog Il en pense quoi Nico ?

66282473_2393027690956901_1612468509764222976_o.jpg

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Nicolas Duplessier. J’ai 41 ans et j’anime la page Facebook « Il en pense quoi Nico ? » et je suis également auteur.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Le premier livre que j’ai vraiment lu était « Le seigneur des anneaux ». Pour débuter, on peut trouver plus simple, mais je venais de voir le premier volet de l’adaptation de Peter Jackson au cinéma et, ne pouvant attendre la suite au cinéma,  je me suis décidé à ouvrir un livre autrement que sous la contrainte d’un professeur de Français.  A partir de là, j’ai commencé à lire un peu tout ce que je trouvais, pour finalement m’intéresser à la Série Noire et à Rivages. Je possède et j’ai lu environ 600 à 700 romans de ces deux maisons. J’aime les romans réalistes avec un chouïa de critique sociale. J’aime les auteurs comme Harry Crews, Ellroy, Ken Brunen, Lawrence Block ou encore Robin Cook ou Goodis.

 

  • Pourquoi avoir créé Il en pense quoi Nico ?

A partir de 2005, je chroniquais mes lectures sur un blog (www.zoo-city.com, dédié au réalisateur Guillaume Nicloux où je parlais également de mes lectures) puis sur différents forums ou sites de l’époque « avant Facebook »  (le défunt site Pol’Art Noir de Patrick Galmel par exemple).
Je suis quelqu’un qui aime le partage, il était normal pour moi de parler de mes lectures.

 

  • Dis-moi qu’est-ce qui t’a poussé à te tourner vers les chroniques au format vidéo ?

J’ai toujours fait de la vidéo. En 1998, j’avais monté un site web (digital-prod.com) pour diffuser des vidéos amateurs (petits courts métrages réalisés avec les moyens du bords).
C’est donc naturellement que je me suis mis à chroniquer en vidéo, fin 2017.

 

  • Ce n’est pas donné à tout le monde de créer des chroniques si décalées et pertinentes, comment te viennent les idées ? Et combien de temps en moyenne cela te prends de tourner une chronique ?

Les idées me viennent pendant la lecture, mais souvent je laisse un temps entre la lecture et l’écriture de ma chronique. Je laisse les idées arriver. Contrairement à une chronique écrite, je n’ai pas le droit à l’improvisation, surtout que mes vidéos ne sont pas improvisées mais respectent un « script ». Si en court de montage, une nouvelle idée me vient, pas facile de reprendre la caméra pour l’ajouter ! Je suis quelqu’un qui n’aime pas l’improvisation en fin de compte. Tu n’as pas idées du nombre de prises qu’il me faut pour arriver à un résultat potable ! Au niveau boulot, je pars sur une base de 6 à 7 heures (de l’écriture à la publication finale). Ces 6 heures sont réparties sur une semaine. Souvent je finalise mon texte le samedi, filme et commence le montage le dimanche. Je bosse ensuite 1heure chaque soir jusqu’à la publication que j’essaye de faire le jeudi matin.

 

  • Ton premier roman noir « Été pourri à Melun-Plage » est sorti en 2016, toi qui a toujours rêvé de devenir réalisateur qu’est ce qui t’a motivé à te lancer dans l’écriture ?

C’est effectivement ma passion de jeunesse pour le cinéma qui m’a tourné vers l’écriture. J’ai eu un « déclic » en regardant le film La Clef, dernier volet de la trilogie policière de Guillaume Nicloux. Dans ce film, le personnage central, Guillaume Canet est un petit bourge installé et suffisant, soudain confronté au monde des truands. J’ai eu envie moi aussi de créer un anti-héros se retrouvant mêlé à une histoire qui le dépasse, un type pas vraiment armé pour lutter à armes égales avec un monde inhospitalier. Cela faisait écho aux romans que je lisais.

 

  • Ton nouveau roman « On n’enterre jamais le passé » sort le 22 novembre chez les Editions Lajouanie, peut-tu nous en dire un peu plus ?

C’est un roman très surprenant, loin de ce qu’on lit d’habitude…  C’est un polar, oui, mais décalé et déjanté. Comme moi.

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

La musique. Je ne suis pas musicien, mais  je n’imagine pas la vie sans musique. Je travaille, conduit et écrit en musique. J’écoute du Hard-rock et du Metal pas loin de 8 heures par jour.

On imagine que je suis passionné de cinéma, que je passe ma vie dans les salles obscures. Mais pas du tout ! Je regarde peu de film et encore moins de séries !  Il m’arrive de regarder la télé, mais mon programme se résume à Grey’s Anatomy, L’amour est dans les prés et Le meilleur pâtissier.

Au niveau cinéma, j’ai des gouts particuliers puisque je (re)regarde beaucoup de «  classiques » des années 90. J’entends par classiques les films de John Woo, Simon West, Jan De Bont, Paul Verhoeven, Peter Weir, David Fincher, Quentin Tarantino, Sheldon Lettich ou Ringo Lam. Les films de chez Carolco ou Cannon.. Du lourd quoi ! 😀

Ma dernière passion c’est le jardinage (si, si)…

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci pour cette rencontre sympathique et j’espère te croiser un jour sur un salon !

 

Merci à Nicolas de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : http://il-en-pense-quoi-nico.com/

L’adresse de sa page d’auteur : http://www.nicolas-duplessier.fr/

 

pro.jpg

4 réflexions sur “Entretien avec Nicolas du blog Il en pense quoi Nico ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s