Sinestra – Armelle Carbonel

Un grand merci aux Editions Ring pour cette lecture.

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler de Sinestra, un roman d’Armelle Carbonel. La couverture de ce roman est tout simplement magnifique, je la trouve mystérieuse et angoissante à la fois… Cela fait très longtemps que j’entends parler de cette auteure, mais comme tous les blogueurs et blogueuses ma PAL est sans fin. Mais c’est enfin chose faite et j’en suis ravi. C’est parti, suivez-moi en direction du Val Sinestra un refuge isolé dans la vallée des Grisons en Suisse. couv67754589

On se retrouve en 1942 en pleine Seconde Guerre Mondial. Des enfants atteints de désordres psychiques sont emmené par leurs mères au Val Sinestra, un château sinistre planté en plein milieu des montagnes dans la vallée des Grisons en Suisse. Ce lieu a la réputation d’aider les enfants en difficultés, de plus il est situé en Suisse un pays neutre. On fait connaissance à tour de rôle avec Ana, Valère, Arthur, Colette et les autres. Ce sont tous des enfants torturés par les horreurs de la guerre qui viennent essayer de trouver l’insouciance et la paix dans ce lieu. Mais ses femmes et ses enfants qui ont fuis leurs logements sont loin de s’imaginer ce qu’ils vont trouver sur place… Qui sont réellement Signur Guillon et Il docter ses deux hommes qui s’occupent de ce lieu ? Quel est leur rôle et que cherchent-ils ?

Avant tout je dois dire qu’Armelle Carbonel a vraiment beaucoup de talent. J’ai trouvé ses descriptions de très grande qualité, l’ambiance est pesante et sinistre. On arrive vraiment très facilement à se plonger dans ce lieu lugubre et angoissant en plein milieu de cette forêt. Moi qui aime bien les chapitres assez courts, j’ai été ravi et le fait d’alterner la narration par le biais de différents protagonistes est une bonne chose. J’ai adoré lorsque le lieu lui-même prend la parole et devient un personnage à part entière,  j’ai trouvé cela très original. Par contre je dois bien avouer que j’ai trouvé l’intrigue un peu complexe à certains moments et je n’ai pas toujours bien compris vers quelle direction l’auteure voulait nous emmener. Mais j’ai beaucoup apprécié le dénouement qui est très surprenant.

Sinestra est un thriller très sombre, un peu étrange et légèrement complexe mais d’une très grande efficacité. Après avoir fermé ce livre je me suis dit, tiens c’était vraiment quelque chose de différent, et que finalement à force de lire des polars toute l’année j’ai envie d’être surpris et de trouver cette touche d’originalité. Je vais continuer à découvrir l’univers d’Armelle Carbonel avec grand plaisir.

Résumé de l’éditeur :

Suisse. 1942.
Le Val Sinestra, refuge isolé au cœur de la vallée des Grisons entouré de monumentales montagnes, accueille un convoi de réfugiés fuyant les horreurs de la guerre. Des mères brisées au bras de leur progéniture, des orphelins meurtris et atteints de désordres psychiques. Mais là où ils croyaient avoir trouvé la paix, les résidents vont réaliser que le mal a franchi la frontière avec eux.

Armelle Carbonel – Sinestra (Editions Ring 2018)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-vide

15 réflexions sur “Sinestra – Armelle Carbonel

  1. La bibli' de Stéphanie 12 décembre 2019 / 11 h 36 min

    Ah quelle belle chronique 😊 j’ai adoré cette lecture, j’ai trouvé la plume d’Armelle absolument sublime 😊 une des plus belles qu’il m’ait été donné de lire ❤

    Aimé par 2 personnes

    • lacavernedupolar 13 décembre 2019 / 17 h 04 min

      Oui en effet c’est vraiment inédit Nathalie, ce livre ne ressemble à aucun autre.

      J'aime

  2. La culture dans tous ses états 15 décembre 2019 / 20 h 58 min

    Alors ça je le note tout de suite dans ma liste BABELIO pour qu’il rejoigne ma PAL. Je te rejoins la couverture est sublime, mystérieuse et donne clairement envie de s’y plonger. Merci pour cette découverte 🙂

    Aimé par 2 personnes

  3. lesreveriesdisis 15 décembre 2019 / 21 h 43 min

    Pour moi, ça a été une lecture mi-figue mi raisin. J’ai adoré la personnification du lieu, l’atmosphère qui est particulièrement oppressante… Mais en même temps, le thème même m’a semblé classique. Par contre, je te rejoins sur la plume singulière.

    Aimé par 1 personne

    • lacavernedupolar 15 décembre 2019 / 22 h 04 min

      Oui après c’est compliqué de juger un livre et d’en faire une chronique, alors on ne ressent heureusement pas tous la même chose en lisant un livre.

      Aimé par 1 personne

Répondre à lesreveriesdisis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s