Le Cri des corbeaux – Matthieu Parcaroli

Un grand merci aux Editions du Masque pour cette lecture.

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler du premier roman de Matthieu Parcaroli, Le Cri des corbeaux. C’est un auteur lorrain qui a été publié aux Editions du Masque. Je dois bien avouer que ce n’est pas toujours évident de gérer sa PAL tout au long de l’année. D’ailleurs la mienne ne diminue quasiment jamais ! Il y a tellement de nouveautés chaque année, tant de nouveaux auteurs que l’on découvre, qu’il faut bien entendu faire des choix. Mais notre travail à nous blogueurs/blogueuses consiste entre autre, de vous faire découvrir de nouveaux auteurs. Là je suis ravi d’avoir fait ce choix, cet auteur est une très belle découverte. Suivez-moi c’est parti en direction du lac des corbeaux en pleine montagne.  71huGk-7eHL

On fait connaissance avec Julie et Théo un couple originaire du Nord de la France, qui vient d’ouvrir leur propre boulangerie. Ils sont les heureux gagnants d’un concours en ligne. Ils ont gagnés un week-end tout confort dans une villa luxueuse en pleine montagne et un chauffeur vient même les récupérer devant chez eux avec un 4 x 4 Audi Q5. Mais ils ne savent pas vraiment où ils vont, la destination est une surprise. Arrivé sur place ils comprennent très vite que ce lieu est aussi magnifique que perdu. Puis quelques heures après leur installation, c’est un second couple qui arrive… Personne bien entendu n’était au courant qu’ils devaient partager cette magnifique villa. D’ailleurs la tension monte très vite entre les deux couples, même si Julie et Théo sont bien décidés à rester, le second couple Simon et Agathe souhaitent partir au plus vite. Dès le lendemain ils tentent d’appeler les organisateurs mais ils n’ont aucun réseau. Puis ils décident de sortir du domaine à pied mais le grillage est électrique. Le week-end va très vite se transformer en cauchemar lorsqu’Agathe disparaît mystérieusement en forêt aux côtés de Julie…

J’ai rapidement été happé par ce huis-clos. L’intrigue est originale et bien maîtrisé. Les chapitres sont courts et très rythmé. Dans ce roman il est question de nos différentes phobies. Comment faire au mieux pour les appréhender. Les flashbacks expliquant le présent des différents protagonistes est très bien conçu également. Le roman est un peu trop court cependant pour vraiment s’attacher aux personnages, ce qui n’est pas vraiment le but de ce récit. Quant au dénouement j’avais pensé trouver, mais pas du tout, j’ai été très surpris, mais je ne vous dirai rien de plus, vous constaterez par vous-même.

Le Cri des corbeaux est un très bon premier roman et je suis toujours ravi de découvrir de nouveaux auteurs talentueux. De plus moi qui est un fan des « Whodunnit » je trouve qu’il a été conçu un peu à la manière british d’un roman à énigme. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre et il se lit très rapidement. Je ne peux que vous le conseiller, lancez-vous et laissez-vous séduire par Matthieu Parcaroli. Moi j’ai hâte de lire son prochain roman.

Résumé de l’éditeur :

Après avoir participé à un concours en ligne, Julie et Théo gagnent un week-end pour deux tous frais compris dans une sublime villa à la montagne près du lac des corbeaux.
Pour ce jeune couple modeste, c’est le voyage de noces qu’ils n’ont jamais pu s’offrir. Sur place, le rêve s’arrête net lorsqu’ils voient débarquer un autre couple, eux aussi vainqueurs du concours. Comble de la malchance, le lieu, perdu dans la nature enneigée, ne semble pas desservi par le réseau. Impossible de contacter les organisateurs du jeu. Mais le séjour romantique bascule véritablement dans le cauchemar lorsqu’ils se rendent compte être enfermés dans cette immense propriété et que l’un d’eux disparaît au cours d’une coupure d’électricité.
La peur est un vilain défaut… et nos personnages vont l’apprendre de la plus cruelle des façons.

Matthieu Parcaroli – Le Cri des corbeaux (Editions du Masque 2019)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-vide

13 réflexions sur “Le Cri des corbeaux – Matthieu Parcaroli

  1. Homoamabilis 14 février 2020 / 9 h 00 min

    Bonjour,

    En général j’apprécie vos critiques, mais là je dois avouer qu’à la lecture de ce roman, j’ai été surpris qu’il ait pu faire l’objet d’une publication par Le Masque.
    En effet, selon moi ce roman est d’un vide sidéral, les dialogues sont niais et la trame sans intérêt est dénuée de surprise. En bref, il n’y a rien à se mettre sous la dent. Je ne comprends pas

    J'aime

  2. Homoamabilis 14 février 2020 / 9 h 42 min

    Il n’y a effectivement rien à répondre. De mon côté, et ce n’est que mon point de vue, ce qui m’a poussé à réagir c’est l’indignation qu’un tel travail se soit vu édité par une maison renommée alors que beaucoup de textes d’une qualité pourtant bien supérieure passent chaque jour à la trappe (je précise que je ‘ai jamais eu de velléités d’ écriture)

    J'aime

  3. laplumedelulu 14 février 2020 / 10 h 41 min

    Merci 🙏 Steve pour ta chronique. Je ne connaissais que de nom. Je vais me fier à ton ressenti et je le note sur ma wishlist. 😉❤️

    Aimé par 1 personne

  4. Chloé 14 février 2020 / 12 h 49 min

    J’ai adoré ce livre !! On ne s’attend pas du tout à cette fin !!😀

    Aimé par 1 personne

  5. unlivretoujours 14 février 2020 / 18 h 14 min

    Un véritable coup de coeur pour ma part. Pour un premier thriller il s’en sort très bien et il mérite d’être lu par le plus grand nombre. En peu de pages il a su instaurer l’ambiance si propre au huis clos. Bref j’ai adoré ce livre ❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s