Claustrations – Salvatore Minni

Un grand merci aux Editions IFS pour cette lecture.

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler de Claustrations, le premier roman de l’auteur Belge, Salvatore Minni. Claustrations est un thriller 100 % psychologique. Si vous me suivez régulièrement, vous savez bien que ce n’est pas ce que je préfère, mais j’aime être surpris et découvrir de nouveaux auteurs. C’est parti suivez-moi en direction de… euh cette histoire se déroule dans le pays où vous vivez… couv31537177

Nous suivons le quotidien de trois personnes qui n’ont aucun lien entre eux. Nous avons d’un côté, Charles et sa femme Rose. Charles est un homme âgé de plus de 65 ans, du coup, pour échapper à une nouvelle loi qui le met en danger dans son pays, il se réfugie et se cache dans sa cave. Ensuite, nous faisons la connaissance de Clara qui elle a été kidnappée et enfermé dans une cellule. Elle essaye de trouver une solution pour s’échapper et peut compter sur son amie Françoise, qui tente par tous les moyens de la retrouver. Et enfin il y a Monsieur Concerto, un homme qui a été interné par sa propre femme… car elle le considère comme quelqu’un de très dangereux.

Ce récit nous propulse dans le stress inhérent à l’enfermement. On ne peut s’empêcher de vouloir faire un lien entre les personnages et leur trouver des points communs.
Mais ce que je regrette un peu c’est que pendant toute ma lecture, je me suis demandée où l’auteur voulait en venir. Honnêtement, je n’ai rien compris jusqu’à la fin… L’auteur a voulu garder le mystère jusqu’au bout et je le comprends très bien, mais du coup soit ça marche soit ça ne marche pas, malheureusement pour ma part ça n’a pas marché.

Par contre j’ai adoré cette écriture simple et efficace. Les personnages ont été travaillés à la perfection, surtout Monsieur Concerto qui est d’une réalité monstrueuse… Et Clara quelle battante au courage formidable… Je ne peux malheureusement pas en dire plus sans spoiler.

Claustrations est un premier roman qui traite d’un sujet original. C’est un roman court, et efficace. Mais décidément je n’accroche pas trop à ce genre de thriller psychologique. Malgré tout Salvatore Minni est un auteur à suivre et son prochain roman est prévu à la rentrée 2019.

Résumé de l’éditeur :

Alors que monsieur Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, Charles se cloître de son plein gré. Clara, que son amie Françoise recherche depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d’une cellule obscure et infestée d’insectes.

Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras…

Chacun d’entre eux se retrouvera face à son destin. Mais, dans leur quête de la vérité, ils se rendront très vite compte que les apparences ne sont pas celles qu’ils croyaient…

Salvatore Minni – Claustrations (Editions IFS 2019), (Editions France Loisirs 2017),(Editions Persée 2015)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-videetoile-vide

Je sais pas – Barbara Abel

Chronique :

Depuis le temps que j’entends parler de Barbara Abel, je me suis enfin lancé dans la lecture de l’un de ses romans et comme premier roman j’ai choisi « Je sais pas ». Nous voici donc parti en direction de… Oh « Je sais pas »! 61JjpHFadzL__SX309_BO1,204,203,200_

Un jour de sortie scolaire, Emma Verdier disparaît. Son institutrice Mylène et les autres membres de son équipe partent à sa recherche. On appelle les parents, Camille et Patrick Verdier. Puis Emma réapparaît et c’est le soulagement. Mais lorsqu’on s’aperçoit que Mylène, l’institutrice a disparu, le capitaine Dupuis commence à s’interroger. Surtout qu’Emma porte à son bras un bandage fait avec le foulard de Mylène. Lorsqu’il interroge Emma, cette dernière répond aux questions par un « Je sais pas » systématique. Que s’est-il réellement passé dans la forêt ? Autant de mystère et de questions qui vont rester sans réponse d’autant plus que Mylène reste introuvable. Et ses jours sont comptés… Pourtant le capitaine Dupuis sent que Camille cache quelque chose. Bien entendu nous, nous savons ce que cache Camille. « Je sais pas » est un roman angoissant qui met mal à l’aise. Que se passe-t-il vraiment dans la tête d’une fillette de 5 ans qui a vu sa mère embrasser un autre homme que son père ?

Les personnages sont bien travaillés et ne nous laissent pas indifférent. Ils sont bien exploités du début à la fin. Au début, ils paraissent tous sans histoire, mais très vite on se rend compte qu’ils ont tous une petite part d’ombre. La plume de Barbara Abel est déroutante. J’ai beaucoup aimé son style. Elle déroule l’intrigue d’une main de maître. De la première à la dernière page, les surprises sont nombreuses, la façon dont on vit chaque instant avec les différents protagonistes est bluffant. La fin m’a scotché, je ne m’attendais vraiment pas à un tel dénouement.

« Je sais pas » ce que vous en attendez, mais si vous recherchez un thriller psychologique efficace à l’intrigue malsaine alors foncez ce livre est pour vous…

Résumé de l’éditeur :

Le jour de la sortie en forêt de l’école maternelle des Pinsons, la petite Emma disparaît. Son institutrice Mylène finit par la retrouver à la nuit tombante dans une cavité. Piégée à son tour, l’institutrice parvient à hisser la fillette sur ses épaules, laquelle s’échappe et court rejoindre le groupe. Mais Mylène reste introuvable et Emma ne sait pas indiquer où se trouve sa maîtresse.

Barbara Abel – Je sais pas (Editions Belfond 2016), (Editions Pocket 2017), (Editions France Loisirs 2017).

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-vide