Maudite – Denis Zott

Un grand merci aux Editions Hugo Thriller pour cette lecture.

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler de Maudite second roman de l’alsacien Denis Zott. Nous avons échangé avec l’auteur avant que je découvre son univers et forcément lorsque l’on vient de la même région (surtout l’Alsace) ça aide à créer quelques liens. Je dois dire que c’est une belle première pour moi, même si j’aurai préféré que l’histoire se déroule en face de la Meinau (non je plaisante). Allez c’est parti suivez-moi tous en direction de Marseille en face du Vélodrome mythique stade de l’Ohème ! couv73734810

On rentre très vite dans le vif du sujet en faisant la connaissance de Luce une jeune femme de 16 ans qui est enceinte de jumeaux. Elle vit à Marseille dans un immeuble situé en face du Vélodrome avec Tony, un petit dealer surnommé « la légende », fanatique de l’Ohème qui fait partie des « Lunatics ». Mais pour cause de violence il est interdit de stade, il doit donc suivre tous les matchs à la télé. Mais lors d’un fameux classico Marseille – PSG, lorsque son équipe obtient un pénalty et que l’attaquant de son Ohème tire sur la barre, Tony rentre dans une rage folle. Dès lors la vie de Luce va basculer et celle de Tony tourne au cauchemar…

Denis Zott nous embarque dans le Marseille de la violence, de la corruption, et des gangs de la drogue. Ce roman est un véritable cocktail explosif. Le récit est très rythmé et bourré d’action. L’intrigue est bonne et les protagonistes assez réaliste. Bien sûr que moi en tant que fan de foot et de sport en général j’y ai également trouvé mon compte, d’ailleurs c’est assez rare d’avoir du foot ou du sport en général dans un thriller. Après quelle est la part de réalité exact dans ce récit je n’en sais rien, bien sûr ils existent des problèmes de violence dans le foot et toute cette corruption lié au juteux marché de la drogue que se livre les différents gangs pour avoir le plus de marché possible.

Maudite est un roman percutant au rythme effréné. Denis Zott a réussi à nous immerger dans les quartiers de Marseille avec une intrigue parfaitement maitrisé. Je vais suivre cet auteur de très près et j’ai hâte de lire son prochain roman.

Résumé de l’éditeur :

Marseille. En face du stade Vélodrome, le dixième étage des Mimosas est en flammes. C’est l’appartement de Tony Beretta, petit dealer mais légende parmi les supporters ultras de l’Ohème. Une jeune femme, blessée, parvient à s’échapper du brasier. Luce, seize ans, une gueule d’ange, enceinte jusqu’aux yeux, n’est pas partie les mains vides : elle s’est enfuie avec l’argent et la drogue de Tony. Et l’argent et la drogue, ça attire du monde. Canari, le flic pourri de la BAC. Les hommes de main de Tony. Ceux du Libyen, jeune caïd qui a pour ambition de renverser les anciens, tel le vieux Topin. Et même Yasmina, l’infirmière trop belle pour être innocente, qui veille sur Luce et ses jumeaux. Impossible, pour Luce, d’espérer se sortir seule de ce piège qu’est devenue sa ville. Mais à qui faire confiance, et comment survivre et protéger ses bébés, quand sa propre mère dit d’elle qu’elle est maudite, et que son ange protecteur pourrait bien s’avérer être un démon ? Pour trouver la lumière, Luce n’aura d’autre choix que de faire face à ses pires cauchemars.

Denis Zott – Maudite (Editions Hugo Thriller 2018)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-vide

Les Trois Crimes de Noël – Christian Jacq

Un grand merci aux XO Editions pour cette lecture.

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler d’une enquête de l’ex-inspecteur-chef Higgins, un personnage créé par Christian Jacq l’auteur mondialement connu pour ses romans sur l’Égypte ancienne. Je le découvre pour la première fois dans Les Trois Crimes de Noël qui est le 3ème opus de cette série culte. Allez c’est parti suivez-moi tous en direction de la vieille Angleterre dans un sombre manoir érigé en pleine campagne pour les fêtes de Christmas. HIGGINS-3_-COLLECTOR_BANDE_LES_TROIS_CRIMES_DE_NOELL-Copie-667x1024

On fait connaissance avec Aldebert Tilbury qui est le majordome de Lost Manor un vieux manoir érigé au cœur de la campagne anglaise. Puis arrive un à un les différents invités qui sont conviés à un repas de Noël et à assister à l’ouverture du testament de Lord James Rupert le défunt propriétaire qui est décédé dix ans auparavant. C’est à minuit que doit être lu le testament en présence du notaire et des membres de sa famille. L’ex-inspecteur chef Higgins de Scotland Yard est lui aussi convié à y assister, du coup il emmène avec lui le superintendant Scott Marlow. Mais les routes sont bloquées par la neige et tous les protagonistes n’ont pas d’autres choix que de rester la nuit entière dans ce vieux manoir sombre et froid. Le repas de Noël va très vite se transformer en un véritable cauchemar à Lost Manor, un huis-clos sanguinolent avec des meurtres qui s’accumulent. Un assassin rôde et frappe tour à tour les invités. Higgins et Marlow vont devoir agir très vite et tenter de démasquer le tueur. Mais ce n’est pas chose aisé, car tous les invités ont quelque chose à cacher et ils ne s’apprécient guère, mais ils ont tous le même mobile : l’héritage.

Moi qui est un grand fan d’Agatha Christie et de cette campagne anglaise hors du temps je ne peux qu’apprécier cet inspecteur à la moustache poivre et sel ! J’adore ce genre d’enquête classique à la Hercule Poirot, forcément on est obligé de faire le lien. Je suis bien conscient que ce schéma à un petit air de déjà-vu, mais il n’est pas facile à réaliser et je trouve que l’auteur s’est est bien sorti. J’ai beaucoup aimé les différents protagonistes de ce roman, ils sont tous suspects et ils cachent plein de choses. Je dois bien avouer que jusqu’au dénouement je n’ai pas trouvé qui est le meurtrier. J’ai vraiment réussi à être totalement captivé par l’ambiance de ce huis-clos de Noël dans un manoir isolé par la neige, ce livre est un vrai Cluedo géant bravo à Christian Jacq.

Avec Les Trois Crimes de Noël, j’ai passé un excellent moment de lecture en ce début d’année. J’ai découvert cette série culte sur le tard, mais mieux vaut tard que jamais. J’ai pris plaisir à découvrir l’univers de Christian Jacq et j’ai hâte de lire d’autres aventures de l’inspecteur Higgins et du superintendant Scott Marlow.

Résumé de l’éditeur :

En cette nuit glaciale de Noël, dans un extraordinaire manoir perdu au coeur de la campagne anglaise mais rempli de trésors, on va enfin ouvrir le testament d’un Lord excentrique, mort dans
des circonstances suspectes. Et ses héritiers ont peut-être tort de se montrer impatients. Mais pourquoi Higgins, ami du défunt, a-t-il été appelé d’urgence ?

Christian Jacq – Les Trois Crimes de Noël (XO Editions 2016)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleine

Puzzle – Franck Thilliez

Chronique :

Ma première chronique de l’année 2020 est pour Puzzle un one-shot de Franck Thilliez. Au fil des années il est vraiment devenu mon auteur favori. Quelle régularité fascinante dans la qualité de chacun de ses livres depuis maintenant plus de quinze ans déjà… Même si j’ai une préférence pour les aventures de la saga Sharko & Hennebelle, je découvre toujours avec plaisir tous ses one-shots. Je n’avais pas encore lu Puzzle qui est paru en 2013, voilà chose faites désormais. Entre tempêtes de neige et atmosphère glaciale, ce livre est parfait pour la saison, suivez-moi c’est parti au coeur des Alpes direction Swanessong… couv64376664

Tout d’abord on fait connaissance avec un certain Lucas Chardon, qui est interné en hôpital psychiatrique depuis plusieurs mois. Ce dernier a été retrouvé et arrêté sur une scène de crime un 22 décembre, dans laquelle huit personnes ont été assassinées. On se retrouve quatre mois plus tard et on fait connaissance avec Ilan Dedisset, un jeune homme qui habite tout seul dans une grande maison isolé suite au décès de ses parents.  En attendant qu’un de ses jeux vidéo qu’il développe soit accepté et validé par une grande marque, il travaille de nuit dans une station-service. Mais lorsque Chloé Sanders son ex-petite amie réapparait dans sa vie, ce spécialiste des jeux de rôles et des jeux en réalité alternée va replonger. Depuis quelques années les deux rêvent de trouver l’entrée du jeu « Paranoïa », un jeu qui existe sans exister dont personne ne connaît les règles ni le but ultime. Unique promesse : un jour le jeu serait là et il y aurait un gain de trois cent mille euros à la clé pour le vainqueur. Lorsque Chloé et Ilan trouvent enfin la porte d’entrée, ils ne peuvent s’imaginer ce qui les attends… Les huit candidats du jeu « Paranoïa » vont vivre un enfer dans un vieil hôpital psychiatrique abandonné au cœur des Alpes à Swanessong.

Puzzle est un thriller rempli de suspens et de mystère, qui nous plonge constamment dans le flou, mais malgré cela j’ai toujours eu envie d’en savoir plus. J’ai trouvé l’histoire bien travaillé et bien développé. Les descriptions des lieux nous plonge dans une atmosphère angoissante et oppressante. On sent également la touche de l’auteur au niveau des recherches pour être au plus proche de la réalité. Les personnages quant à eux sont super mystérieux et on a du mal à savoir à qui on peut vraiment faire confiance. C’est vrai que pour moi, niveau thriller psychologique, c’est soit j’adore, soit je n’aime pas du tout, il n’y a pas de demi-mesure. Mais lorsqu’un thriller psychologique est d’une telle qualité et qu’en plus il est si énigmatique alors j’adore !

Puzzle est un huis-clos captivant et je suis certain que vous allez être complètement happé par « Paranoïa« . Alors pour ceux qui n’ont pas encore lu ce livre je vous le conseille vivement. Avant de vous quitter je dois vous dire une chose : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez lire n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu, mais est-ce qu’à votre tour vous ferez la différence entre la réalité et le jeu ? Bonne chance et que le jeu commence ! »

Résumé de l’éditeur :

Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom : Paranoïa. Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro 1 : Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu.
Suivi, un peu plus tard, de la règle numéro 2 : L’un d’entre vous va mourir.
Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre.
Paranoïa peut alors commencer… »

Franck Thilliez – Puzzle (Editions Fleuve Noir 2013), (Editions France Loisirs 2013), (Editions Pocket 2014)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-a-moitie-pleine

Les refuges – Jérôme Loubry

Un grand merci aux Editions Calmann-Lévy Noir pour cette lecture.

Chronique :

En 2017 j’ai eu la chance de participer à un petit-déjeuner/rencontre entre blogueurs & auteurs lors du Festival Sans Nom à Mulhouse. Il y avait Sire Cédric un auteur déjà très connu et un certain Jérôme Loubry que je ne connaissais pas du tout. Il venait à peine de publier son premier roman Les chiens de Détroit. Un an après est sorti son second livre Le douzième chapitre que je n’ai pas encore lu. Cette année est sorti son troisième livre, Les refuges ! C’est de ce livre que je vais vous parler. Allez suivez-moi en direction de cette magnifique région qu’est la Normandie. couv52564154

On est en 1949 sur une île au large de la Normandie et on fait connaissance avec Suzanne Vaudrier. Une île qui après la seconde guerre mondiale a été racheté et transformé en camps de vacances pour les enfants. Suzanne y est animatrice et prend son rôle auprès de ses enfants qui ont tant souffert à cause de la guerre très à cœur. Jusque surgit un drame affreux…
Puis on se retrouve en 1986, on fait la connaissance de Sandrine Vaudrier une journaliste qui se trouve chez Frank Wernst, un vieux paysan qui habite dans un endroit très isolé. Elle est chez lui pour écrire un article. Lorsqu’elle rentre de son reportage, Pierre son patron l’a convoque dans son bureau. Ce dernier lui informe que sa grand-mère Suzanne Vaudrier est décédée et qu’elle doit se rendre chez le notaire. Lors de son rendez-vous, Sandrine est invitée à se rendre sur l’île où vivait sa grand-mère. Une île très isolé et fermé à tout visiteurs car destiné à devenir une réserve naturelle. Mais Sandrine s’y rend pour ranger et trier les affaires de Suzanne, et surtout pour comprendre cette grand-mère qu’elle n’a jamais vraiment connue. Mais lorsqu’elle pose les pieds sur cette île, elle va très vite découvrir que tout ne va pas se passer comme prévue… Pensant repartir très vite, elle apprend qu’elle y est finalement coincée pendant toute une semaine, jusqu’au prochain bateau. Que se passe-t-il sur cette île ? Pourra-t-elle un jour de nouveau la quitter ?

Dès le début du livre, j’ai été littéralement happé par le récit. Deux personnages, deux époques et une intrigue mystérieuse pleine de rebondissements… Jérôme Loubry a su créer une atmosphère et une ambiance sombre et oppressante. Cette île qui se trouve au large des côtes mais que personne ne connaît est une invention géniale. On sent que Sandrine dois se méfier de tout, mais on veut comprendre, on veut savoir. J’ai adoré m’imaginer sur cette île. Les habitants sont tous mystérieux et je ne comprends pas pourquoi ils vivent depuis toujours sur ce bout de terre ! Quels secrets cachent-ils ?

Vous l’aurez compris, Les refuges est pour moi un gros coup de cœur. J’ai envie de dire qu’il y a Shutter Island de Dennis Lehane et maintenant Les refuges de Jérôme Loubry… Ce livre termine en beauté mon année 2019 et je pense qu’il va me marquer autant que Le Cri de Nicolas Beuglet. A la télé on entend très souvent dire certains sportifs « C’est pour vivre ce genre de moments que je m’entraîne dur toute l’année »! Et ben à mon tour j’ai envie de dire que c’est pour ce genre de livre que j’ai plaisir à lire toute l’année et à tenir ce blog. Merci à toi Jérôme Loubry pour ce livre fantastique.

Résumé de l’éditeur :

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

Jérôme Loubry – Les refuges (Editions Calmann-Lévy 2019)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleine

L’île du Diable – Nicolas Beuglet

Un grand merci aux XO Editions pour cette lecture.

Chronique :

C’est en mai 2017 qu’a commencé toute cette histoire entre Nicolas Beuglet et moi. J’ai fait sa connaissance au salon du livre à Saint-Louis où nous avons longuement échangé sur son roman Le Cri, premier opus de la série Sarah Geringën. Presque trois ans après, Le Cri reste un des tous meilleurs livres que j’ai pu lire, je le conseil très souvent à des amis ou des proches. Un an après, je me suis plongé avec grand plaisir dans le second opus Complot. En cette fin d’année 2019 j’ai enfin lu le troisième tome L’île du Diable. C’est parti suivez-moi en direction de la Norvège et de la Sibérie pour suivre les nouvelles aventures de l’inspectrice Sarah Geringën. couv44124810

Sarah sort tout juste de prison lorsqu’elle apprend que son père vient d’être assassiné sauvagement dans son bureau. Sarah ne peut s’occuper qu’officieusement de l’enquête étant donné sa proximité avec la victime, c’est donc le jeune inspecteur Adrian Koll qui va officiellement être chargé de l’enquête. Mais très vite elle va prendre les choses en main. On retrouve également Christopher qui de son côté espère reconquérir le cœur de sa belle. Il essaye d’ailleurs de trouver la vérité concernant le décès du jeune Matts, le jeune garçon soit disant enlevé par Sarah et décédé quelques semaines plus tard. L’île du Diable nous entraîne dans le sombre passé de son père. On va se retrouver plonger au cœur même de l’origine des troubles de Sarah.

J’ai pris un très grand plaisir à retrouver Sarah Geringën et Christopher Clarence, je me suis beaucoup attaché à eux au fil des livres. Comme dans les deux premiers opus j’ai apprécié d’apprendre certaines choses niveau historique et scientifique. Je n’avais jamais entendu parler  de la déportation-abandon de Nazino en 1933. Et je ne connaissais pas grand-chose à l’épigénétique. J’ai un peu tendance à comparer Nicolas Beuglet à mon autre auteur favori Franck Thilliez. Une intrigue au top avec du rythme, un côté psychologique très travaillé et toujours des découvertes historiques et/ou scientifiques. Comme dans les précédents, on voyage encore beaucoup dans ce récit. De plus, avec des chapitres courts et dynamiques comme j’aime, le livre se dévore très vite. (Trop vite peut-être… ). Pour moi le seul petit bémol est sa longueur, j’aurai bien aimé lire une centaine de pages en plus…

L’île du Diable est un thriller glaçant à l’ambiance sombre et oppressante. C’est vrai qu’à mon goût il est un peu trop court mais très intense. Je n’ai jamais été déçu par Nicolas Beuglet et c’est toujours un grand plaisir pour moi de découvrir son nouveau livre. Je vous conseille vraiment de lire et découvrir toute cette trilogie formidable. Mais si possible commencez vraiment par le premier opus Le Cri, car cela change vraiment la perception et le jugement que l’on peut avoir et porter sur les personnages d’une série.

Résumé de l’éditeur :

Le corps recouvert d’une étrange poudre blanche……
Des extrémités gangrenées……
Un visage figé dans un rictus de douleur……
En observant le cadavre de son père, Sarah Geringën est saisie d’épouvante. Et quand le médecin légiste lui tend la clé retrouvée au fond de son estomac, l’effroi la paralyse.
Et si son père n’était pas l’homme qu’il prétendait être ?
Des forêts obscures de Norvège aux plaines glaciales de Sibérie, l’ex-inspectrice des forces spéciales s’apprête à affronter un secret de famille terrifiant.
Que découvrira-t-elle dans ce vieux manoir perdu dans les bois ?
Osera-t’elle se rendre jusqu’à l’île du Diable ?

Nicolas Beuglet – L’île du Diable (XO Editions 19/09/2019).

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-a-moitie-pleine