Entretien avec Ophélie du blog Quand Ophé’Lit

Aujourd’hui ma série d’entretien se poursuit avec Ophélie du blog Quand Ophé’Lit.

IMG_0579

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Ophélie, j’ai 39 ans pour encore 6 mois (j’y tiens 😉), je suis fonctionnaire de police depuis bientôt 20 ans. Maman d’un ado de 12 ans et demi, passionnée de lecture (ce n’est pas une surprise) et adepte du cross-fit.  Je suis curieuse par nature, un peu folle sur les bords et très entière. Est-ce suffisant, ou dois-je te livrer tous mes secrets ? (joke)

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Si tu parles du moment où j’ai connu le milieu des blogs et des salons, c’était à Neuilly-Plaisance en 2017, au cours de leur salon de littérature noire.
Si c’est plus général, je suis tombé dans les pages des livres très jeune. J’avais lu toute la collection de la Comtesse de Ségur avant d’entrer en sixième et je commandais des livres au Père-Noël. Mes parents et ma tante lisent aussi, à un rythme plus ou moins soutenu, et je pense que c’est grâce à eux que j’ai chopé le virus, même si, depuis, je pense que l’élève a dépassé ses Maîtres en nombre de romans lus.

 

  • Pourquoi avoir créé Quand Ophé’Lit ?

A l’époque, je faisais partis du blog Collectif Polar. Geneviève, sa créatrice, m’avais donné confiance en moi. Je lisais plus de livres que je ne pouvais partager de retours puisque nous étions nombreux. Je pense que j’ai eu besoin de m’affirmer en tant qu’individu et j’avais envie de partager toutes mes lectures autrement que par le seul biais de ma page Facebook. Mais s’il n’y avait pas eu Ge pour croire en moi, certaines flingueuses et des proches pour me pousser, je n’aurais sans doute jamais sauté le pas. Je leur dois beaucoup.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog et tes divers réseaux sociaux chaque semaine ?

C’est assez variable. Ces derniers jours, beaucoup puisque je suis coincée chez moi. Mais je dirais entre une et deux heures par jours, soit entre 7 et 14 heures par semaine. C’est très aléatoire.

 

  • Tu as été pendant longtemps une « Flingeuse » sur le blog Collectif Polar peux-tu nous en dire un peu plus à ce sujet ?

Le collectif polar est un blog participatif qu’a créé Geneviève. Elle a « recruté » plusieurs chroniqueuses et chroniqueurs qui faisaient leurs retours de lecture dans leur coin. Que ce soit pour nos profils, nos sensibilités, nos personnalités ou nos retours, elle a invité des personnes très différentes, le tout formant un groupe très proche d’elle. Elle offre ainsi des retours de lecture très variés avec des tons différents quant aux ressentis.

Cette aventure a été une expérience formidable. Et si aujourd’hui j’ai quitté le collectif à cause de mon activité pour une maison d’édition, je ne regrette en rien les belles années vécues en tant que flingueuse et je reste très amie avec certaines d’entre elles.

 

  • Concernant ta vie de blogueuse littéraire as-tu une anecdote à partager avec nous ?

Il y en a quelques-unes ! Mais si je ne devais en choisir qu’un c’est un fou rire mémorable sur la grande scène de Saint Maur en Poche en 2019. J’avais la chance d’y animer une table ronde avec Geneviève sur le thème des auteurs francophones. Il y avait Nadine Monfils, Nicolas Feuz et Marc Voltenauer. Nous évoquions les photos d’auteurs sur google et tout est parti en cacahuète à cause d’une célèbre photo de Nicolas Feuz. Impossible de faire la table ronde comme nous l’avions souhaité. Nous avons ri aux larmes, emportant avec nous le public. Un grand moment et un excellent souvenir.

 

  • Quels sont tes auteurs favoris ?

C’est compliqué comme question! Je suis une grande fan des plumes de Michaël Mention, Jérôme Loubry et Elsa Roch. Leur style est assez littéraire, moins « commercial » que d’autres et c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup. En littérature blanche c’est Yasmina Khadra qui me fait vibrer.

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Pour tout te dire, je ne m’éparpille pas beaucoup… De passion aussi dévorante que celle-ci, je n’en n’ai pas d’autre. En revanche j’adore retrouver ma team concert ou encore retrouver mes amis autour d’une bière.

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Un grand merci à toi pour cette interview !
Le monde des blogueurs, comme toute micro-société est parfois particulier, mais j’y ai découvert des personnes, blogueurs, auteurs, lecteurs, libraires qui sont devenus des amis chers et que j’ai grand plaisir à retrouver autant en salon que d’en d’autres circonstances.
Si parfois ce monde déçoit, il m’a aussi apporté beaucoup de joie, dont celle d’avoir fait ta connaissance et ce pour les valeurs que nous partageons.

 

Merci à Ophélie de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://quandophelit.com/

 

81ca84f6-f4e7-4841-8018-b1d4bf40d918

Entretien avec Marie-Eve du blog Mademoiselle Maeve

 

Aujourd’hui ma série d’entretien se poursuit avec Marie-Eve du blog Mademoiselle Maeve.

 

cropped-banniere-finale-rose-nouveau-livre2

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Marie-Eve et je tiens le blog Mademoiselle Maeve depuis un peu plus de quatre ans. Je chronique toutes mes lectures – pas seulement celles que j’ai aimées – et mes goûts sont assez éclectiques, même si j’ai une petite préférence pour les thrillers vers qui je reviens dès que j’ai envie d’une lecture un peu doudou – dit comme ça on dirait que les tueurs en série sont un peu mes doudous, mais en fait, c’est un peu ça ! Sinon je suis une Bretonne expatriée en Touraine et la littérature a pris tellement de place dans ma vie que j’ai même fait une reconversion professionnelle pour passer encore plus de temps en compagnie des livres et des lecteurs : je suis devenue bibliothécaire.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Mes parents retapaient une vieille maison pendant leurs vacances et ils n’avaient pas le temps de me lire des livres à chaque fois que j’en avais envie (genre tout le temps). Et à l’époque, j’adorais tout particulièrement un livre qui s’appelait Le chocolat – j’avais cinq ans mais aujourd’hui encore j’aime beaucoup le chocolat. Du coup, ma maman m’a appris à lire et à partir de là, je n’ai pas arrêté.

 

  • Pourquoi avoir créé Mademoiselle Maeve ?

A l’époque, je travaillais dans le journalisme institutionnel et mon travail commençait à me peser. J’écrivais toute la journée, mais je n’y prenais plus aucun plaisir. Je me suis dit que ce serait peut-être une bonne idée d’écrire un peu pour moi, sans contrainte. Et puis je venais de lire Seul le Silence de R.J. Ellory, qui est toujours mon livre favori (au monde), et j’avais déjà parlé de ce roman à tout mon entourage, je voulais que tout le monde le lise. Du coup, j’ai démarré mon blog, en me disant que, peut-être, j’allais pouvoir donner envie à quelques personnes de plus de lire ce livre. Et peut-être d’autres ensuite.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog et tes divers réseaux sociaux chaque semaine ?

Je ne compte pas vraiment, mais cela représente pas mal de temps. J’ai la chance d’avoir des chroniques d’avance et des articles programmés, comme ça je ne me sens pas stressée si je ne me connecte pas tous les jours, mais je pense qu’en moyenne, je dois au moins passer une à deux heures par jour sur mon blog et les réseaux sociaux, entre la rédaction d’articles, les photos, les partages et les mails. C’est très chronophage.

 

  • Tu es également chroniqueuse pour la radio, tu animes également des rencontres d’auteurs et des tables rondes peux-tu nous en dire un peu plus à ce sujet ?

J’ai commencé à faire des chroniques en direct sur Radio Béton, une radio indé à Tours avec une bande de chroniqueurs tous plus géniaux les uns que les autres (L’émission s’appelle N’écoute pas les Idoles et est diffusée le samedi à 13 heures) et on passe d’excellents moments ensemble. Et depuis la fin du mois d’août, j’interviens tous les lundis matins sur France Bleu Touraine pour présenter deux livres. Préparer mes chroniques me prend aussi pas mal de temps, mais c’est plutôt très sympa de faire de la radio.

Pour les tables rondes et les rencontres, c’est grâce au blog que j’ai eu ces opportunités. D’abord pour un salon du polar à Tours, puis de fil en aiguille pour des bibliothèques et librairies. J’ai ainsi pu animer des rencontres avec de chouettes auteurs. Ça ressemble assez à ce que je faisais dans mon ancien travail, mais avec un public, ce qui me demande de prendre sur moi parce que je suis assez réservée.

 

  • Je sais que tu as été journaliste, du coup as-tu déjà eu l’envie d’écrire toi-même un roman ?

J’ai l’impression que tout le monde autour de moi écrit des livres et que je suis la seule à ne pas envoyer un manuscrit à des dizaines de maisons d’édition. Ça finira peut-être par me tenter moi aussi, mais pour le moment, je préfère lire pendant mon temps libre et donner envie aux gens de lire les livres des autres.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

Si je ne citais pas R.J. Ellory, ce serait étrange. J’adore aussi Louise Penny et son personnage d’Armand Gamache, le meilleur flic du monde loin des clichés de l’alcoolisme et de l’esprit torturé. L’inspecteur-chef de la Sûreté du Québec aime sa femme, aime ses enfants et aime les membres de son équipe. Il est féru de poésie et protège tout le monde des menaces qui pèsent sur lui. Il est absolument génial. J’aime aussi Amélie Antoine et Philippe Jaenada, Tanguy Viel et Sophie Henrionnet. Et dans un tout autre registre Susin Nielsen qui écrit pour la jeunesse.

 

  • Quelles sont tes autres passions ?

J’aime me poser chez moi et regarder des séries, j’aime passer du temps avec mon copain et voyager avec lui, j’aime aussi passer des soirées avec mes amis, faire de la couture et bricoler. Et j’aime les tatouages.

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Un grand merci déjà d’avoir pensé à moi pour cet entretien. J’aime beaucoup cette rubrique que tu proposes sur ton blog, je me sens donc chanceuse de faire partie des portraits de famille. Ensuite, comme les fêtes approchent, je vous souhaite de belles fêtes et une année 2020 pleine de sérénité. Et enfin, si vous n’avez pas lu Ellory ou Louise Penny, bande de chanceux, vous avez plein de belles choses à découvrir.

 

Merci à Marie-Eve de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://mademoisellemaeve.wordpress.com/

 

FB_IMG_1485386135559__01.jpg

De gauche à droite les auteurs de polars Denis Soubieux, Éric Maravélias, Dominique Sylvain et moi lors d’une rencontre que j’ai animée avec Dominique Sylvain.

Entretien avec Alexandra du blog Le Grimoire d’Alex

 

Aujourd’hui la série d’entretien se poursuit avec Alexandra du blog Le Grimoire d’Alex.

ari4bFN (1).jpg

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello, je m’appelle Alexandra, 26 ans plus connue sur Instagram avec le pseudo le.grimoire.d.alex. Française d’origine, je vis en Suisse depuis un peu plus de quatre ans désormais et je prends un grand plaisir à sillonner ce beau pays un livre à la main.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Question difficile, je dirais que mon premier souvenir marquant aura été Dame Coca, un livre pour apprendre à lire grâce auquel j’avais trouvé le nom de mon chat. Ensuite, comme beaucoup aura été la série Harry Potter qui m’aura vraiment fait aimer la lecture.  J’ai des souvenirs très marquants de la série Peggy Sue et les fantômes de Serge Brussolo, une excellente série que je recommande mais dont on parle beaucoup moins.

Je me rappelle aussi mon plaisir d’aller chercher de nouvelles lectures à la bibliothèque, je grandissais mais mon envie de lire ne s’est jamais arrêtée.  J’ai eu quelques périodes plus creuses, notamment au lycée ou l’on devait lire des « classiques » qui me rebutaient plus qu’autre chose. Mais je continuais de lire, principalement des mangas dont j’ai découvert l’univers à 14 ans avec Nana.

Et depuis quelques années, j’ai enfin découvert le monde du thriller, un univers fabuleux et addictif. Actuellement j’essaye de diversifier un maximum mes lectures et j’aime changer de registres.

 

  • Pourquoi avoir créé Le Grimoire d’Alex ?

L’idée est liée à mon arrivée en Suisse. Depuis que je suis ici, je lis beaucoup plus qu’avant, même si la lecture a toujours fait partie de ma vie. Désormais je me rends au travail en train, augmentant mon temps de lecture. Évidemment, j’ai des amis ici, mais je sentais qu’il me manquait quelque chose. J’ai découvert le monde des booktubeurs (Ninegorman, Margaud Liseuses…), ce qui m’a amené à Instagram.

De base, je suis plutôt contre les réseaux sociaux, je n’affiche pas mon visage, je n’ai plus de compte facebook depuis des années. Mais j’avais envie de partager mon amour pour la lecture, de créer de l’échange et c’est pour cela que j’ai dans un premier temps ouvert mon compte instagram centré sur la lecture en janvier 2018, puis mon blog quelques mois plus tard.

Et j’ai réussi à trouver un équilibre grâce à cela, bookstagram et le monde du blog littéraire sont des communautés fabuleuses, pleines de bienveillance. Plus le temps passe, plus je suis contente d’avoir été au bout de ce projet et de continuer à publier régulièrement.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Cela dépend, mais en moyenne je dirais entre deux et trois heures par semaine juste pour écrire les articles, sans compter le temps de lecture.

 

  • As-tu déjà eu l’envie d’écrire toi-même un roman ?

Plus jeune c’est quelque chose qui me tentait dans l’univers du fantastique, aujourd’hui ce n’est pas à l’ordre du jour.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ? 

Parmi mes préférés, Bernard Werber, Maxime Chattam, Amélie Nothomb, Franck Thilliez, Christelle Dabos et Karine Giebel pour ne citer qu’eux.

 

  • Quelles sont tes autres passions ?

J’en parle de temps en temps avec mes lectures mais je suis une grande défenseure de la cause animale, je me documente beaucoup à ce sujet et j’essaye de sensibiliser un maximum sur ce sujet avec bienveillance.

Je suis également passionnée de musique, particulièrement de métal mais j’écoute aussi beaucoup de rock, k pop, visual kei, électro et rap américain. Je fais d’ailleurs encore de temps en temps de la guitare basse que je pratiquais plus assidûment auparavant.

J’adore également la nature, découvrir la Suisse et ces belles randonnées.

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Mon mot de la fin sera un grand merci à toi pour cette entretien ! Et surtout, continuons de partager ce bel amour pour la lecture.

 

Merci à Alexandra de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://alexgrimoire.com/

 

20190901_194545.jpg

 

Entretien avec Lucile du blog L’Œil de Luciole

 

Aujourd’hui la série d’entretien se poursuit avec Lucile du blog L’Œil de Luciole.

 

logoloeil2luciole_carrefdblanc.jpg

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Lucile, j’ai 36 ans et j’habite à Paris avec ma femme. J’ai trois chats, un lézard et une immense passion pour la lecture. Dans la vraie vie, je suis développeuse informatique dans une société de service et je travaille sur l’amélioration ou la création de logiciels d’entreprise.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Mon premier souvenir est bien lointain ! Il y a toujours eu des livres à la maison et comme je suis fille unique, c’était mon hobby favori. Je me souviens qu’en CP quand j’ai appris à lire je voulais devenir présentatrice du journal de 20h parce que je savais qu’ils lisaient des prompteurs et que ça serait tellement génial d’être payée pour lire. Je me souviens aussi que je gonflais tous les adultes autour de moi dans la rue ou en voiture parce que je lisais les publicités à haute voix tout le temps !

 

  • Pourquoi avoir créé L’Œil de Luciole ?

Au tout début c’était un blog photos que j’ai laissé tomber tout en gardant mon nom de domaine. Et quand j’ai créé mon compte Instagram j’ai voulu conserver le nom de Luciole pour sa luminosité et j’ai trouvé que l’œil de Luciole pouvait aussi s’adapter à mon regard critique sur mes lectures. Quand j’ai repris le blog en tant que blog littéraire c’était d’abord pour avoir un journal de lecture et ensuite pour partager avec d’autres personnes quand j’ai eu plus de visites que ma famille !

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

C’est assez variable car cela dépend du nombre de livres que je critique mais par chronique je passe entre 30min et 1h au grand maximum. Cela comprend le temps de la photo et ses quelques retouches (si la lumière était pourrie surtout en hiver avec la lumière jaune artificielle), la création de la matrice de l’article avec les infos sur le livre et la rédaction de mon avis. Je passe plus de temps sur une chronique négative pour trouver les bons arguments et positiver ma lecture parce que ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé que personne n’aimera. J’essaye de respecter au mieux le travail de l’auteur. J’attends d’avoir l’inspiration et je ne fais qu’un seul jet par chronique. J’écris souvent deux ou trois chroniques d’un coup.

 

  • Tu organises également des brunchs littéraires avec des auteurs très connus, peux-tu nous en dire un peu plus ?

L’idée m’est venue pour faire connaître Laurent Loison. À l’époque une autre blogueuse m’aidait un peu à organiser mais j’ai repris seule mon concept et je lui ai donné le nom du Brunch de Luciole. Sur Instagram on peut voir les retours des participants aux six premiers que j’ai organisé avec le hashtag #lebrunchdeluciole.

J’ai reçu Sandrine Destombes, Jacques Expert, Claire Favan, Mathieu Menegaux, Olivier Norek et Niko Tackian. Le 22 septembre j’ai reçu François-Xavier Dillard. Ce sont donc des auteurs plus ou moins connus.

Les brunchs se déroulent à Paris le dimanche de 12h à 15h au restaurant Les Éditeurs, une fois par mois ou tous les deux mois avec une pause estivale. J’y réserve une salle et une formule brunch pour groupe avec boissons à discrétion. La participation est de 35 euros, ce qui me permet d’offrir le brunch de l’auteur invité en mettant aussi ma contribution. J’espère terminer l’année avec Nicolas Beuglet et Bernard Minier s’ils sont disponibles !

Nous sommes entre 12 et 16 autour de la table ce qui favorise la convivialité et l’échange beaucoup plus qu’en salon.

 

  • As-tu déjà eu l’envie d’écrire toi-même un roman ?

J’y ai pensé mais je ne sais pas sur quoi écrire. Mon entourage m’a souvent dit que j’avais un style mais le manque de confiance en moi m’empêche de me lancer. Ce qui est sûr, si l’envie me prend, c’est que ça ne sera pas du polar.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

Sacrée question ! Tellement ! On va dire Sir Arthur Conan Doyle parce que c’est lui qui m’a fait aimer les enquêtes. Maxime Chattam parce que c’est lui qui m’a sortie du polar classique (Coben and co) et qui m’a fait découvrir le thriller trash. Et du coup aujourd’hui je suis toujours satisfaite avec un roman de Franck Thilliez, Jacques Expert, Claire Favan, Karine Giebel, M. J. Arlidge… mais j’en aime tellement ! Et j’adore en découvrir sur bookstagram ou lors de salons. J’ai lu et aimé tous les auteurs reçus à mes brunchs.

 

  • Quelles sont tes autres passions ?

J’ai été très séries pendant mes années fac et j’en regarde encore le soir avec ma femme. On va aussi au cinéma de temps en temps. J’aime me promener dans Paris et découvrir des quartiers que je ne connais pas (et leurs librairies) et voyager.

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci tout simplement. Merci à toi de mettre en avant les blogueurs, cela change des auteurs. Et merci de m’avoir sélectionnée pour cet entretien ! Je suis très honorée.

 

Merci à Lucile de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://www.loeildeluciole.com/

20190829_163332.jpg

 

Entretien avec Pascaline du blog Lire et courir

Aujourd’hui la série d’entretien se poursuit avec Pascaline du blog Lire et courir.

cropped-img_0310

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Pascaline, 38 ans, infirmière, je vis en Picardie maritime. Mariée, maman d’un ado de 13 ans 1/2. Accro à la lecture depuis toujours et sportive depuis 5 ans.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Le plus loin que je me souvienne : les revues j’aime lire avec TOM TOM et NANA et les aventures d’Astérix, en gros j’ai commencé par la BD. Puis ado, ma rencontre avec le seul et l’unique Stephen King.

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

Janvier 2018. Je n’ai pas fait preuve d’une grande originalité, puisque au départ le but était de regrouper mes deux loisirs principaux : Lire et courir

 

  • Qu’est ce qui t’a motivé à créer ton blog Lire et courir ?

Depuis déjà plusieurs années, je partageais ma remise en forme (j’ai perdu 20 kg), ma découverte du monde du sport, mon évolution sportive, sur mon compte Instagram. J’essayais de partager également mes lectures mais mon compte était trop marqué
«sport », de ce fait j’ai créé un compte spécifique lecture, où j’avais nettement plus d’échanges littéraires…puis j’ai eu envie de regrouper les deux au même endroit, le blog m’a semblé être la meilleur solution.

Le gros avantage du blog, c’est que je pouvais plus développer mon avis, partager certaines vidéos ou certains liens, ce que ne permet pas Instagram. Puis au fil du temps, j’ai complété avec les séries, le cinéma, mes voyages, ma transition vers moins de déchets…c’est devenu un blog de vie, de partage …finalement j’ai préféré élargir à plusieurs sujets et ne pas rester cloisonnée que sur deux thèmes.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Aucune idée ! J’essaye d’écrire mes chroniques avec le plus possible mon ressenti à chaud, donc quand un livre, film ou une série m’a plus j’essaye de retranscrire le plus possible mes émotions, ce que je j’ai aimé , ce qui m’a transporté (toujours sans spoils ou le cas échéant je le précise), ces chroniques sont plus rapides à écrire.

Je mets plus de temps à écrire mes chroniques où je n’ai pas aimé car je veux expliquer ce qui ne m’a pas plu sans jamais manquer de respect à l’auteur car il y a un travail de fou derrière…donc je mets plus de temps à trouver mes mots et la bonne tournure de phrase. Car ce n’est pas parce que ça ne l’a pas fait avec moi, que ça ne peut pas être un coup de coeur pour d’autres.

Dans les deux cas, je laisse toujours quelques jours après l’écriture, je me relis avec un peu de recul et je publie. Pour les films et séries, j’essaye de trouver les meilleurs bandes annonces possible pour étayer ma chronique.

De manière générale, j’essaye de mettre le maximum de lien pour développer mon sujet ou vers des produits comme pour la réduction des déchets.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ? 

STEPEHEN KING FOR EVER !!!

Je dirais même que je l’aime de plus en plus…je suis toujours ébahie sur son regard tellement d’avant-garde sur notre monde, certaines œuvres ont quarante ans ou plus et pourtant tellement d’actualité, j’adore ses gros pavés où l’immersion dans son monde est totale : ÇA, LE FLEAU, BAZAAR…

J’aime beaucoup nos auteurs de thrillers français : O. NOREK, F. THILLIEZ, C.SIRE, B. MINIER, N.TACKIAN, O.BAL…les thrillers venus du Nord de l’Europe : JUSSI ALDER OLSEN, C. LACKBERG….

Et dans un style complètement différent : la saga familiale avec secrets de famille sur plusieurs générations : KATE MORTON, en Angleterre dans une demeure pleine de mystère, ses livres sont une source bonheur à chaque fois.

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Le sport, que j’ai découvert sur le tard (34 ans)…surtout le running, jamais je n’aurais cru que courir pourrait m’amener si loin (le marathon), me faire rencontrer autant de belles personnes, voyager pour faire une course. En plus c’est très complémentaire avec la lecture car la récupération est très importante donc : je cours / je lis.

Les séries…depuis mon adolescence, je ne loupais aucun épisodes de X-FILES. J’aime beaucoup ce format pour développer une histoire, l’attente d’une saison à l’autre.

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci beaucoup pour ce format d’articles qui m’a permise de découvrir de super blogs. Donc longue vie à ton blog qui nous permet encore de belles découvertes et de nombreux échanges tellement enrichissants.

 

Merci à Pascaline de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://lireetcourir.wordpress.com/

pascaline