La Forêt des ombres – Franck Thilliez

Chronique :

Aujourd’hui, je vais vous parler de La Forêt des ombres le second one-shot de Franck Thilliez, paru en 2006. Même si j’ai une préférence pour les aventures de Sharko & Hennebelle, je découvre avec plaisir tous ses one-shots. En plus ce roman se déroule près de chez moi en Forêt-Noire, (non non pas le célèbre gâteau) je parle bien du massif montagneux situé dans le Land voisin de l’Alsace le Bade-Wurtemberg. C’est parti suivez-moi direction un châlet au cœur de la forêt allemande ! La-foret-des-ombres

On fait connaissance avec David Miller, marié et père d’une fille. Il exerce le métier de thanatopracteur et à côté de cela c’est un tout jeune écrivain de thriller. Mais ce dernier a un souci, il reçoit régulièrement des lettres enflammées d’une certaine Miss Hyde, qui est follement amoureuse de lui. Un jour en sortant du travail, il va faire une rencontre très spéciale. Arthur Doffre un étrange milliardaire lui propose une grosse somme d’argent pour écrire un livre dans lequel il doit faire revivre le célèbre Bourreau 125, un serial killer qui a sévi vingt-cinq ans en arrière. Ce livre devra être écrit en un mois, dans un chalet isolé au fin fond de la Forêt Noire afin de créer une ambiance propice à ce genre d’écriture. Après réflexion, David embarque sa femme et sa jeune fille dans cette aventure. Mais lorsque David et sa famille s’installe dans le chalet rien ne va se passer comme prévu. Au fur et à mesure que David fait renaître le bourreau sur ses pages, le séjour au sein du chalet va virer au cauchemar…

Comme vous le savez, je ne suis pas très fan des huis clos, mais là j’ai bien aimé me retrouver en plein hiver dans un chalet au cœur de la forêt. Grâce aux lieux sombres et oppressants j’ai vraiment réussi à rentrer dans l’histoire, à me projeter et à sentir la tension omniprésente. Les personnages sont tous très mystérieux, à qui faire confiance ? Chacun d’eux à une part d’ombre qui insinue le doute dans notre esprit.

La Forêt des ombres est un huis clos captivant, mêlant angoisses et mystères. Alors que je suis passé à côté de Vertiges, cette fois-ci j’ai vraiment été happé dès le début de l’histoire. J’ai passé un bon moment de lecture avec cette immersion totale au cœur de la Forêt-Noire. Tout de même me faire aimer à Moi un huis clos… Je dis bravo Monsieur Thilliez !

Résumé de l’éditeur :

Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d’un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d’argent. Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l’on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige…

Franck Thilliez – La forêt des ombres (Editions Le Passage 2006), (Pocket 2006, 2007, 2010, 2016, 2017), (Editions France Loisirs 2007)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-a-moitie-pleine

La mémoire fantôme – Franck Thilliez

Chronique :

Après la Chambre des morts, La mémoire fantôme est la seconde enquête de Lucie Hennebelle. Le temps a passé, elle a déménagé sur Lille et est monté en grade. C’est donc parti en direction du Nord pour une enquête originale et passionnante. Franck-Thilliez-La-Memoire-Fantome

On retrouve donc avec plaisir le lieutenant de police Lucie Hennebelle, personnage attachant et charismatique. On va en apprendre plus sur son sombre passé et sur ses démons. Elle va tomber sur Manon une jeune femme amnésique qui a été retrouvé en pleine crise d’hystérie au milieu d’une route entouré de forêt. Elle porte des marques de séquestration mais ne se souvient de rien. Il faut dire que la pauvre oublie tout au bout de quelques minutes. Elle est obligée de tout noter dans son N-Tech (appareil spécialisé) et de se répéter les choses à longueur de journée. Son personnage est troublant et mystérieux. Autant dire que le travail de Lucie est très complexe, car comment retrouver la trace d’un homme qui a enlevé et séquestré une femme qui ne sait même pas qu’elle a été enlevée… L’enquête va être longue et semé d’embuches. Lucie va se retrouver à chasser le Professeur, un tueur en série qui sévissait il y a déjà quatre ans et qui revient soudainement à la charge, avec toujours le même mode opératoire.

Avec Franck Thilliez ce livre est comme d’habitude, très bien documenté, afin de rendre le tout très crédible. Je trouve que l’on apprend toujours quelque chose dans ses romans. Son travail de fond est impressionnant et son style est d’une efficacité redoutable. On se laisse happer par l’enquête jusqu’au dénouement finale car on veut toujours en savoir plus.

Le thème sur le fonctionnement de la mémoire est très bien construit et exploité. Les explications sont précises. Un très bon roman comme on en prend l’habitude avec Thilliez. La mémoire fantôme est un thriller palpitant et captivant avec un dénouement surprenant et cohérant. Bien sûr je vais continuer avec plaisir à suivre les aventures de Lucie Hennebelle.

Résumé de l’éditeur :

Une femme à bout de souffle court dans l’orage. Dans le creux de sa main, un message gravé en lettres de sang : « Pr de retour ». Elle pense être en février, nous sommes fin avril. Elle croit sa mère vivante, celle-ci s’est suicidée voilà trois ans dans un hôpital psychiatrique… Quatre minutes. C’est pour elle la durée approximative d’un souvenir. Après, sans le secours de son précieux organiseur électronique, les mots, les sons, les visages… tout disparaît. Pourquoi ces traces de corde sur ses poignets ? Que signifient ces scarifications, ces phrases inscrites dans sa chair ? Quel rapport entre cette jeune femme et les six victimes retrouvées scalpées et torturées quatre années plus tôt ? Pour Lucie Hennebelle, lieutenant de police de la brigade criminelle de Lille, la soirée devait être tranquille. Elle deviendra vite le pire de ses cauchemars… Une lutte s’engage, qui fera ressurgir ses plus profonds démons.

Franck Thilliez – La mémoire fantôme (Edition Le Passage 2007), (Pocket 2007, 2008, 2010, 2013)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-a-moitie-pleine