Entretien avec Christine du blog Evasion Polar

Aujourd’hui la série d’entretien se poursuit avec Christine du blog Evasion Polar.

Screenshot_20190809_124026.jpg

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

25 ans dans la tête, amoureuse de la vie, passionnée des livres et des mots. J’aime le soleil, le vin et la mer méditerranée 🙂 mais je vis en Lorraine à mon grand désespoir. Je côtoie peu de monde j’aime ma tranquillité, #jaimepaslesgens sauf quelques- uns ou unes qui ont la même passion que moi. J’ai du caractère et je ne mâche pas mes mots, un peu râleuse mais avec un gros coeur comme ça. Maman de 3 gazelles de 25, 23, 20 ans qui sont naturellement mes plus belles réussites.
Secrétaire de Mairie et bibliothécaire, j’ai suivi mon homme, élevée mes filles, ma colocataire (sep) est venue à moi c’était compliquée puis j’ai repris un boulot pour m’occuper d’enfants en situation de handicap.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Depuis que j’ai su lire mais un prof de Français Monsieur Lancel, au collège m’a donné l’envie et l’amour du livre, de la littérature en général, je faisais des concours de dictées et de récitation, de poésie, j’étais subjuguée par Rimbaud. Je ne me souviens même pas d’être passée à la littérature jeunesse, je lisais voltaire, Baudelaire, Hugo sus a couette avec une lampe de poche, je lisais jusque une heure du matin, depuis je suis hyper myope. Mais j’ai toujours le même toc je lis sous ma couette avec des leds, si je faisais de la psychologie de comptoir je te dirais que cela e rassure je me fais un cocon douillet.

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

Octobre 2017, l’envie à cette période de me recentrer sur ce que j’aime, de m’évader dans ma tête puisque ce n’est pas un secret je suis limitée physiquement. J’ai eu pas mal de problèmes de santé, d’autres aussi alors besoin d’échanger sur mon essentiel : la lecture et les polars parce que ce sont mes lectures de prédilections même si je suis finalement assez variée dans le choix de celles-ci. J’ai eu des périodes différentes, le classique avec les études, le terroir, la SF, les romans, les feel good, les autobiographies mais peu de BD pourtant certaines sont au niveau graphisme excellentes. Le thriller, le noir a toujours été là malgré tout. On ne sait jamais peut être qu’un jour ces lectures m’aideront à éliminer un corps sans laisser de traces, parfois ce n’est pas l’envie qui m’en manque.

 

  • Qu’est-ce qui t’a motivé à créer ton blog Evasion Polar ?

L’envie de partager mes lectures, de discuter, de découvrir d’autres blogs, d’autres auteurs, une envie d’évasion, de m’occuper l’esprit, d’oublier ma colocataire indésirable.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Aucune idée, parfois je trouve cela trop chronophage, j’ai envie de lire plus, de laisser en « friche » selon mes envies, mon humeur, finalement je passe plus de temps sur Instagram, ou j’ai trouvé une super communauté dont tu fais partie, les échanges sont plus instantanés, j’y ai fait de belles rencontres virtuelles, puis réelles lors de salons et surtout celui de Saint Maur en Poche, un salon géniale, une vraie gosse dans un magasin de jouets.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

Frank Thilliez bien sûr mais beaucoup d’auteurs français comme Minier, Tackian, Norek, Manzor, Sire Cédric, j’en oublie, des italiens aussi Carrisi, Dazieri, Di Fulvio, des anglais RJ Ellory, Don Winslow, j’ai un peu toutes les nationalités dans ma bibliothèque.

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Mes filles, mon homme, la vie surtout, profiter de tout, de chaque instant d’un rayon de soleil, du chant d’un oiseau, la vie plus que tout, toujours un crédo oui toujours regarder la petite étincelle là-haut dans le ciel.

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Memento mori (souviens toi que tu vas mourir).

 

Merci à Christine de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://evasionpolar.wordpress.com/

IMG_20190702_103741.jpg

Entretien avec Aude du blog Aude Bouquine

Aujourd’hui la série d’entretien se poursuit avec Aude du blog Aude Bouquine.

Photo couverture blog

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Aude, j’ai 45 ans. Je suis mère d’une famille recomposée de 6 enfants : 4 grands en études supérieurs, 1 de 14 ans, la petite dernière de 9 ans. Voilà bientôt 10 ans que je suis mon mari expatrié dans le cadre de son travail. Nous avons passé 2 années dans le Michigan (USA), nous sommes rentrés en France à Compiègne puis repartis pour la Californie où nous avons habité 1 an à Los Angeles, puis 3 ans à Santa Barbara (oui, comme le feuilleton). À l’origine, je suis Strasbourgeoise et c’est là que je vais m’installer cet été.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

En entrant au CP, j’étais obsédée par l’idée de savoir lire. À Noël, c’était une affaire réglée : je lisais couramment. J’ai alors lu tout ce qui me tombait sous la main. Pour tous mes cadeaux d’anniversaire ou de Noël suivants, ma mère m’emmenait dans une librairie et me donnait l’autorisation de choisir 10 livres. C’était un bonheur absolu ! Mais tout était lu en 8 jours. Je me suis donc inscrite dans une bibliothèque, j’y allais tous les mercredis. Tout était lu la semaine suivante. En 5e, j’ai eu une professeur de français incroyable ! Elle avait un don pour donner à ses élèves l’envie de lire. Elle racontait le début de certains livres et nous disait « si vous voulez connaître la suite, lisez-le ». Elle m’a fait découvrir des auteurs dont je me souviens encore aujourd’hui et dont j’achète les livres pour mes filles.

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

Mon blog a été créé en septembre 2017 sous un autre hébergeur que mon blog actuel. Pour le titre, je ne me suis pas cassé la tête : Aude, comme mon prénom – bouquine parce que c’est mon activité principale. C’est clair et ça ne prête pas à confusion. J’invite donc tous les célibataires qui me font des coucous réguliers sur les réseaux à cesser toute activité de démarchage.

 

  • Qu’est-ce qui t’a motivé à créer ton blog Aude-Bouquine ?

L’origine de mon blog n’est pas franchement un bon souvenir… mais je vais te le raconter quand même. J’étais alors dans une passe très difficile moralement. Je ne travaillais plus à cause de toutes les expatriations successives et je vivais près d’un homme qui réussissait tout ce qu’il entreprenait. Je me sentais nulle, intellectuellement à la ramasse, une coquille vide. J’ai fait une grosse dépression. J’ai eu envie de tout envoyer balader. Un jour, mon mari me dit « peut-être qu’avec tous les bouquins que tu lis, tu pourrais envisager d’écrire des chroniques ». Ça a fait son chemin dans ma tête. Lors de notre expatriation dans le Michigan, j’avais déjà tenu un blog où je racontais nos aventures. J’avais alors mon petit cercle d’amis qui poliment me disaient qu’ils étaient morts de rire en me lisant. Donc, je me suis dit » pourquoi pas ! »  Donner aux autres l’envie de lire en partageant mes lectures était un vrai moteur (outre le fait de me sortir moi-même la tête de l’eau). Petit à petit, j’ai construit mes chroniques, amélioré mon style, travaillé mes articles. J’ai rencontré des personnes qui partageaient la même passion que moi et qui m’ont donné des conseils. Un petit groupe sympa s’est formé, relations virtuelles devenues réelles lors d’un premier salon. Cela a aussi été l’occasion de rencontrer des auteurs et de rendre les choses plus concrètes. L’un d’eux, que je n’ai rencontré que bien plus tard, a aimé le ton d’une de mes chroniques sur un livre de Guillaume Musso. Cette chronique a été vue plus de 12.000 fois grâce à son intervention. Je n’oublierai jamais ce coup de pouce qui m’a permis d’y croire. Il s’agissait de René Manzor. Il m’a donnée la confiance dont j’avais désespérément besoin à ce moment-là. (Il ne le sait pas, il risque de l’apprendre aujourd’hui…) Depuis, je crois aux rencontres aux bons moments : les choses arrivent en temps et en heure. Il faut travailler et être patient.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Difficile d’estimer combien de temps j’y passe réellement… Ce que je peux dire c’est que je prends beaucoup de notes durant mes lectures. J’ai une très mauvaise mémoire des noms, j’ai besoin d’écrire pour me souvenir. Je note également les grands axes que je vais développer, les thématiques, des citations qui me parlent. Une chronique me prend environ 3-4 heures, entre le premier jet, le fait de la laisser reposer, la relire, la corriger et surtout bien vérifier que je ne spoile rien.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

La question impossible ! Je ne suis pas une groupie, mais c’est vrai que j’achète systématiquement les livres des auteurs que je suis sans même savoir de quoi ils parlent. C’est le cas pour Amélie Antoine, Claire Favan, Olivier Norek, Karine Giebel, Ghislain Gilberti, François d’Epenoux, Franck Thilliez, Patrick Bauwen, Mathieu Ménégaux, Niko Tackian, Patrick Senécal, Sonja Delzongle, Grégoire Delacourt, Guillaume Musso, René Manzor ou les Camhug. Comme tu peux voir, c’est éclectique. Je suis énormément de blogs, de groupes et grâce à ça, j’ai découvert des écrivains de talent comme Mattias Köping, Elsa Roch, Céline Denjean, David Coulon, Laurent Scalèse, Nicolas Koch, Antoine Renand, Marie Neuser ou Christian Blanchard pour ne citer que ceux que j’ai lus récemment. C’est exactement ça que j’attendais en créant mon blog : que l’information circule dans les 2 sens. Je pense qu’il faut savoir garder l’esprit ouvert, car chaque jour, de nouveaux auteurs émergent et de premiers romans peuvent être de vraies pépites. Exemple : le livre d’Adeline Dieudonné !

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Je consacre énormément de temps à la lecture : entre 4 et 5 heures par jour. Je suis un peu insomniaque et lève-tôt : j’adore bouquiner vers 5 h du matin quand la maison dort encore. Puis, une petite heure pour essayer de faire vivre mon groupe BlaBlaBook. Quand il me reste du temps, j’aime regarder une bonne série ou un film. Là aussi, je ne regarde pas n’importe quoi. Je choisis avec soin pour des raisons de temps. Par exemple, j’adore « The Handmaid’s Tale ». J’aime les films français, je veux regarder des choses qui ont du sens, qui véhiculent un message, une morale. Les films de bourrins ce n’est pas pour moi ! (Heu… je n’aime pas la science-fiction non plus…) Avant, je courais aussi 4 fois par semaine… mais plus depuis quelques mois. Il faut que je m’y remette !

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci à toi de m’avoir proposée cet entretien, c’est chouette d’apprendre à se connaître. Pour terminer, j’aimerais dire que la famille du noir est une famille extrêmement sympa dans laquelle je pense avoir trouvé ma place. J’aime l’idée de partager cette passion. Je me rends compte que nos auteurs français en ont sous le pied et qu’ils n’ont rien à envier aux Américains. Enfin, il y a les copains blogueurs, qu’ils fassent des chroniques écrites ou des vidéos qui rendent cet univers vivant, apportent leurs lectures à l’édifice et permettent des échanges vraiment intéressants. Si tout cela permet de promouvoir la lecture et d’inciter les gens à lire, c’est mission accomplie !

 

Merci à Aude de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://aude-bouquine.com/

Photo profil Aude bouquine.jpg

Entretien avec Katia du blog Encore Un Livre

Aujourd’hui la série d’entretien continue avec Katia du blog Encore Un Livre.

46410495_345685355989869_6025192955638185984_n.png

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 35 ans, et depuis dix ans je vis dans le sud-ouest (64)! Mais je suis originaire de la région Champagne (51). Je suis plutôt timide. J’évite de parler de ma vie privée sur les réseaux sociaux… Sauf pour parler bouquins et surtout je n’aime pas trop les photos. Après avoir travaillé dans le commerce pendant 15 ans, j’ai fait une reconversion professionnelle dans l’administratif, je travaille depuis plus d’un an dans un centre de formation. Je ne sais pas trop quoi dire d’autre sur moi, sauf que j’ai à mon avis et selon certains un sacré caractère…

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Indéniablement la première fois que j’ai su lire une histoire toute seule comme une grande ! C’était en dernière année de maternelle, j’étais si fière ! A partir de ce moment-là j’ai lu comme une dingue ! J’ai lu énormément de BD et les classiques destinés à la jeunesse très tôt. J’ai découvert Agatha Christie très jeune, LA révélation ! Pendant des mois je suis restée le nez dans ses œuvres. Depuis je n’ai jamais lâché la littérature noire, c’est mon genre de prédilection depuis toujours ! C’est ce que je lis principalement, dans tous les genres tous les style à peu près car cet univers est tellement riche et varié, autant dans les histoires proposées que par les différentes écritures. Cependant, je ne suis pas fermée à lire d’autres genres parfois.

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

J’ai créé ma page en 2017, cela fait donc deux ans ! Le blog est arrivé quelques temps après sur une petite plateforme, j’ai changé tout cela l’année dernière. Le choix du nom du blog était évident, il fallait que ça me ressemble. Encore Un Livre c’est un peu mon mantra! C’est aussi celui du lecteur qui ne sait plus trop où donner de la tête parce qu’il est curieux et parce qu’il aimerait découvrir un univers, une écriture, un auteur à chaque livre ! C’est un peu moi 😉

 

  • Qu’est-ce qui t’a motivé à créer ton blog Encore Un Livre ?

Deux choses. D’abord le partage entre lecteur, la confrontation des avis différents, j’adore ça ! Pousser un livre à trouver ses lecteurs, lui donner un peu de visibilité aussi minime soit-elle, parmi des milliers de parutions chaque année. J’ai rencontré des auteurs formidables sur la toile, qui n’étaient pas lus. En auto-édition mais aussi en « petite » maison d’édition, il y a de vrais et très beaux textes à mettre en valeur, beaucoup ont des choses à dire il y a de beaux ouvrages.
Ensuite vient le moyen de m’exprimer. Un livre pour moi ne revient pas qu’à son début et à sa fin. Un livre qui m’aura fait réfléchir, appris des choses, qui m’aura confrontée à mes propres contradiction est un bon livre. Parmi la littérature noire il y a de quoi faire, il y a des lectures bouleversantes, des lectures plus légères, des évasions littéraires, c’est une autre façon parfois de donner son point de vue sur la société, de dénoncer, de pouvoir s’exprimer librement sur un sujet, enfin j’espère qu’on pourra toujours le faire, puis j’ai aussi besoin de ramener ma fraise quand j’en ai envie 😛.
En bref ma motivation première était de parler de mes lectures avec des personnes aussi passionnées, j’ai aussi appris beaucoup parmi tous ses échanges entre les lecteurs. On est tous différents et sensibles à certains degrés. Parfois plus intimistes et plus confidentiels, donner un avis un ressenti c’est aussi se dévoiler un petit peu et parfois ça fait peur. Mais je retiens que plus il y a de l’échange et moins les écarts se creusent.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Bonne question. J’ai une manière bizarre de rédiger mes chroniques. J’essaie d’écrire tous les jours, je prépare mes articles en avance mais je ne me précipite jamais. Ca me prend beaucoup de temps, je dirais minimum 1H par jour sans compter les réseaux sociaux qui sont de vrais croc-temps. Je parle bien sûr du blog en lui-même, car je consacre largement plus d’une heure à la lecture tous les jours, contrairement à ce qu’on pourrait penser je ne lis pas très vite ^^. Depuis cette année je fais partie du jury du PRIX DES AUTEURS INCONNUS dans deux catégories : Littérature noire et celle de l’Imaginaire, ce qui m’a permis d’étoffer un peu mes lectures et de lire des romans vers lesquels je ne serais peut-être pas allée car ils ont peu de visibilité, c’est une très belle expérience qui prend aussi du temps et un investissement personnel rigoureux. Il est donc difficile d’évaluer le nombre d’heures consacrées au blog précisément.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

Celle qui m’a donné le gout du savoir et du voyage dans ses histoires est Amélie Nothomb. Cela va faire 20 ans que je la lis, je l’ai découverte avec Stupeur et tremblements que j’ai adoré ! J’aime ce personnage de cette dame au chapeau, elle est décalée et elle l’assume. Je l’ai rencontrée il y a quelques mois, un grand moment. Et puis, est arrivé Werber avec L’ENCYCLOPEDIE DU SAVOIR RELATIF ET ABSOLU et LES FOURMIS, c’est un homme de savoir qui explore des thèmes qui me parlent avec une certaine grandeur d’âme dans ses romans. J’aime ces êtres « différents » parce qu’ils m’ont apporté quelque chose que je n’aurais jamais trouvé dans la « vraie vie ». Dans le polar le numéro un pour moi est Franck Thilliez que j’ai découvert il y a 10 ans avec l’anneau de Moebius, j’ai tout lu en suivant, cet auteur il est hors norme, même si j’ai moins été réceptive à son dernier LUCA, je continuerai de le suivre, il faut lire ORIGINE et CHARYBDE et SCYLLA pour comprendre ce que je veux dire… Ces auteurs-là sont évidemment ceux qui squattent ma bibliothèque, cela en fait-il des auteurs préférés ? Je ne sais pas c’est tellement relatif, je les admire ça c’est sûr. Un seul livre lu peut me faire tourner la tête, je pense à UNE BONNE INTENTION de Solène BAKOWSKI. Un mot, une phrase elle avait gagné mon cœur de lectrice. Elle fait partie des nouvelles voix du polar. J’aime la littérature noire écrite par des femmes, de plus en plus, je ne sais pas pourquoi.

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Je n’en ai pas beaucoup hormis la lecture depuis toujours. Mais mes passions à égalité avec la lecture sont évidemment la nature et les animaux. J’ai toujours vécu entourée d’animaux, comme beaucoup de lecteurs je suis une amoureuse des chats. J’en possède 2, le plus âgé a 15 ans, il est arrivé dans ma vie j’avais 20 ans, c’est mon compagnon de route et j’espère de tout cœur qu’elle soit encore longue. La deuxième a 1 an, une vraie chipie ! Je ne sais pas si je dois les considérer comme des passions… 😛

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Un grand merci à toi pour cette belle mise en avant dans ta caverne, pour cette prise de parole à laquelle je tiens, je suis ton blog de très près depuis quelques temps et j’aime beaucoup tes articles, ta franchise et ta générosité dans les échanges.
Un grand merci aux lecteurs, aux auteurs et les blogueurs avec qui j’échange depuis quelques années et qui m’ont donné envie de partager, de vraies amitiés sont nées, ce sont de vrais soutiens c’est ce que je retiens. Merci pour cette confiance.

 

Merci à Katia de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://encoreunlivreweb.wordpress.com/

 

55788417_10218784214653679_4928732614363185152_n.jpg

 

Entretien avec Stéphanie du blog Fairystelphique

Aujourd’hui la série d’entretien continue avec Stéphanie du blog Fairystelphique.

IMG_5814.jpg

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis une fée, ou en tout cas, j’ai toujours voulu en être une…Et sans doute qu’avec ce pseudo Stelphique, je me cache aussi bien que mes sœurs imaginaires…Je suis une passionnée de lecture et depuis quelques années, maintenant, ce qu’on appelle une blogueuse. J’adore cette activité, parce qu’elle m’a permis de faire des rencontres virtuelles et réelles extraordinaires! En rentrant dans le monde du livre, j’ai la sensation que toutes les frontières s’ouvrent…De jour en jour, et livre après livre, je m’envole dans des mondes fabuleux…

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Grâce à la passion et un côté un peu décalé d’un professeur du primaire, genre biker aux cheveux longs, j’ai attrapé le virus de la lecture. Comme quoi, peu importe le look, du moment qu’il y a l’envie du partage. Toute l’année scolaire, il nous a transmis des valeurs et le plaisir des mots, et dans l’été, pour quelqu’un qui n’avait jamais lu, j’ai dévoré 11 livres….Je ne me suis plus arrêté depuis…

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

Mon blog  a fêté ses 8 ans, il y a quelques semaines, mais je bloguais déjà avec un autre, qui est maintenant fermé, où je mettais des avis ciné aussi. Mais à l’origine, juste l’idée folle de partager, et d’échanger autour des lectures. En fait, ce blog est étroitement lié à ma vie personnelle, puisque c’était le début  de ma grossesse. J’ai donc deux bébés qui grandisse, simultanément …Et je ne peux me passer ni de l’un, ni de l’autre.❤

 

  • Qu’est ce qui t’a motivé à créer ton féerique blog Fairystelphique ?

L’envie du blog est venue quand j’ai su que c’était basé sur l’idée d’un  journal intime. Un article à déposer sans contrainte, sans forme, juste une émotion de l’instant…
En regardant le nombre de mes livres lus, je me disais: « c’est dommage de ne pas en garder une trace »…Alors, j’ai eu envie de créer un lieu où abriter ces lectures terminées avec un petit commentaire, surtout pour ne pas oublier l’émotion. L’univers des fées et des elfes s’est naturellement imposé, parce que j’aime passionnément, l’idée de liberté.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Je passe de plus en plus de temps sur les chroniques, mais je ne saurai évaluer en nombres d’heures. Une bonne dizaine par semaine environ. Je ne calcule pas en fait. Je m’installe devant l’écran et j’attends l’inspiration…Et ensuite, je m’arrache les cheveux, pour poser les Mots-Emotions, dans l’ordre.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

Depuis le blog, j’ai beaucoup élargi mon horizon littéraire. Je promène mes ailes d’un monde à l’autre, d’un genre à un autre. C’est trop difficile cette question!
Il y aura toujours le King, mon premier coup de foudre. Et puisque, il y a un roi, ma Reine, c’est Maud Mayeras.
Ensuite, comme ça dans les chouchous, mais je ne peux tous les nommer…Franck Thilliez, Franck Bouysse, Santiago Gamboa, Olivier Norek, Sire Cédric, R.J Ellory, Brandon Sanderson, Paulo Coelho, Henri Loevenbruck …
Mais la poésie aussi est très importante dans mon monde, donc je dirai aussi Rupi Kaur, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud…

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

J’aime beaucoup cuisiner et les loisirs créatifs. Deux passions aussi, qui prennent beaucoup de temps…

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci d’avoir fait une petite place dans ton monde pour une fée, dingue de polars. Merci pour le partage, l’entretien et ta gentillesse. Bien Féeriquement.

 

Merci à Stéphanie de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://fairystelphique.wordpress.com/

 

IMG_5828.JPG

Entretien avec Gwendoline du blog Le Bouquin Ivre

Aujourd’hui on continue cette série d’entretien avec une amie alsacienne Gwen du blog Le Bouquin Ivre.

59229947_2343980519183784_6032527840656752640_n.jpg

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hey moi c’est Gwendoline, ou plutôt Gwen (c’est plus court!). Mon prénom rappelle l’ouest, mais c’est une feinte! Je viens tout droit d’Alsace, et en zoomant ça donne, Haut-Rhin-Mulhouse-petit village situé à 10 minutes. J’ai 27 ans et à part, la lecture, j’aime beaucoup…. le foot (eh oui! Désolée de vous décevoir! Comme quoi ballon rond et livre ça peut aller de paire hahaha). En réalité, j’apprécie la vie dans son sens le plus large et le plus simple.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Mon premier souvenir avec le monde du livre remonte aux Chair de Poule! RL Stine et sa collection m’ont très rapidement fascinée. J’ai commencé par « Le Masque Hanté » qui m’a marquée et était à l’origine de mes premiers frissons littéraires! Je sollicitais souvent ma maman pour qu’elle m’achète d’autres titres, et déjà, mon objectif était d’en faire la collection…

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

Le nom de mon blog est un clin d’œil à Arthur Rimbaud et son « Bâteau ivre ». Je suis tombée sous le charme de ce poète et ce nom m’est venu de suite.
La création  de mon blog remonte au mois de septembre 2017. Bien que je l’avais déjà créé un an auparavant, j’ai attendu une année avant de franchir le pas!

 

  • Qu’est ce qui t’a motivé a créer ton blog Le Bouquin Ivre ?

Un jour, j’ai eu le déclic et je me suis sentie prête à partager mes lectures. J’ai eu envie d’échanger avec des passionnés, autour de lectures communes. Mais j’ai surtout eu envie de découvrir de nouvelles lectures par le biais des autres blogueurs. C’est un vivier de découvertes !

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Je ne quantifie rien. J’y vais au feeling. Je n’ai pas envie de « pondre » des articles juste pour faire des vues. C’est une question d’envie et de feeling. En revanche, j’ai mis en place un petit rituel, avant le dodo du soir! Je fais le tour des chroniques postées le jour et prends un plaisir certain à les lire!

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

Ah ta question n’est pas simple! Mais il y en a un qui se détache très clairement sur le versant polar, il s’agit de l’intarissable Franck THILLIEZ qui est THE maestro du genre à mes yeux. Quel bonheur! Ensuite, j’aime beaucoup la plume de Laurent GAUDÉ, qui nous fait voyager tout en sensibilité. Au niveau poésie, je suis littéralement amoureuse d’Arthur RIMBAUD! Sinon, j’ai envie d’y mentionner Michael MENTION qui m’a transportée à chaque lecture…!

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Eh bien… le foot et plus précisément le FC Nantes!  Et sinon, j’aime passer du temps avec mes amis, ma famille, jouer aux jeux de société, et la culture sous toute ses formes ! Et sinon, j’adore manger… 🙂

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci Steve d’avoir pensé à moi pour ces articles que j’affectionne! Vive la vie et vive la lecture! Partage, émotions et découvertes! Carpe diem.

PS: venez nombreux au Festival Sans Nom qui aura lieu à Mulhouse le troisième week-end d’octobre, il y aura du lourd!

 

Merci à Gwen de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://lebouquinivre.wordpress.com/

 

59515811_2411126462242905_7804802114886041600_n

 

59694988_410794603084285_2803440594230181888_n