La Forêt des ombres – Franck Thilliez

Chronique :

Aujourd’hui, je vais vous parler de La Forêt des ombres le second one-shot de Franck Thilliez, paru en 2006. Même si j’ai une préférence pour les aventures de Sharko & Hennebelle, je découvre avec plaisir tous ses one-shots. En plus ce roman se déroule près de chez moi en Forêt-Noire, (non non pas le célèbre gâteau) je parle bien du massif montagneux situé dans le Land voisin de l’Alsace le Bade-Wurtemberg. C’est parti suivez-moi direction un châlet au cœur de la forêt allemande ! La-foret-des-ombres

On fait connaissance avec David Miller, marié et père d’une fille. Il exerce le métier de thanatopracteur et à côté de cela c’est un tout jeune écrivain de thriller. Mais ce dernier a un souci, il reçoit régulièrement des lettres enflammées d’une certaine Miss Hyde, qui est follement amoureuse de lui. Un jour en sortant du travail, il va faire une rencontre très spéciale. Arthur Doffre un étrange milliardaire lui propose une grosse somme d’argent pour écrire un livre dans lequel il doit faire revivre le célèbre Bourreau 125, un serial killer qui a sévi vingt-cinq ans en arrière. Ce livre devra être écrit en un mois, dans un chalet isolé au fin fond de la Forêt Noire afin de créer une ambiance propice à ce genre d’écriture. Après réflexion, David embarque sa femme et sa jeune fille dans cette aventure. Mais lorsque David et sa famille s’installe dans le chalet rien ne va se passer comme prévu. Au fur et à mesure que David fait renaître le bourreau sur ses pages, le séjour au sein du chalet va virer au cauchemar…

Comme vous le savez, je ne suis pas très fan des huis clos, mais là j’ai bien aimé me retrouver en plein hiver dans un chalet au cœur de la forêt. Grâce aux lieux sombres et oppressants j’ai vraiment réussi à rentrer dans l’histoire, à me projeter et à sentir la tension omniprésente. Les personnages sont tous très mystérieux, à qui faire confiance ? Chacun d’eux à une part d’ombre qui insinue le doute dans notre esprit.

La Forêt des ombres est un huis clos captivant, mêlant angoisses et mystères. Alors que je suis passé à côté de Vertiges, cette fois-ci j’ai vraiment été happé dès le début de l’histoire. J’ai passé un bon moment de lecture avec cette immersion totale au cœur de la Forêt-Noire. Tout de même me faire aimer à Moi un huis clos… Je dis bravo Monsieur Thilliez !

Résumé de l’éditeur :

Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d’un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d’argent. Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l’on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige…

Franck Thilliez – La forêt des ombres (Editions Le Passage 2006), (Pocket 2006, 2007, 2010, 2016, 2017), (Editions France Loisirs 2007)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-a-moitie-pleine

Le Manuscrit inachevé – Franck Thilliez

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler du dernier one-shot de Franck Thilliez, le Manuscrit inachevé. Franck Thilliez est un de mes auteurs favoris et même si j’ai une légère préférence pour les aventures de Sharko & Hennebelle, je découvre toujours avec grand plaisir ses one-shots. J’attendais beaucoup de ce livre et je dois dire que je n’ai pas été déçu. En plus ce roman de par sa couverture et son nom m’a vraiment intrigué. C’est parti, suivez-moi en direction de la Côte d’Opale dans le Nord de la France. 9782265117808_large

Dès le prologue, on est mis au parfum, nous savons que nous ne lisons pas le livre de Franck Thilliez mais celui de Caleb Traskman. Le manuscrit inachevé est un roman écrit par Caleb, mais ce dernier étant mort avant la fin du roman n’a pas pu écrire le dénouement de l’histoire. C’est donc son fils, J.L Traskman qui a écrit cette fameuse fin.
Dès le début du roman on fait la connaissance de Léane Morgan, une célèbre romancière dont le dernier roman s’intitule… Le manuscrit inachevé… Elle écrit sous un pseudo masculin et se fait passer pour un homme. (J’espère que vous me suivez encore ?!) Depuis que sa fille Sarah à disparue lors d’un footing Léane vit sur Paris. Jullian son mari quant à lui est resté dans leur villa situé au bord de la Côte d’Opale. Ce dernier ne peut se faire à l’idée que sa fille est morte et ne cesse de faire tout son possible pour la retrouver. Mais a force de trop chercher, il est mystérieusement attaqué lors d’une promenade… Lorsque Léane arrive à l’hôpital, elle va découvrir que son mari a perdu la mémoire. Parallèlement sur une route entre Chambéry et Grenoble une voiture fonce dans un ravin en tentant d’échapper à la douane. Dans le coffre de cette voiture, la police va découvrir un corps sans visage ni main et des mains sans corps. Quel lien entre ces deux affaires…

Comme toujours avec Franck Thilliez, on est littéralement happé et porté par l’intrigue. Les chapitres sont courts et le rythme très soutenu. On ne sait pas vraiment quoi penser des différents protagonistes, pendant toute la lecture du livre je me suis méfié de tout le monde. La manière dont a été construite cette histoire est fascinante, l’auteur se renouvelle sans arrêt, concernant l’intrigue, je ne pense pas que grand monde ai découvert le dénouement avant la fin et quelle fin… Franck Thilliez nous laisse des indices, mais il est tellement fort qu’il se joue de nous et à chaque fois je me dis (ah oui quand même il est très fort pour nous berner !)

Le manuscrit inachevé est vraiment un thriller différent. J’ai déjà lu tellement de thriller différents dans ma vie, que des fois je me demande bien ce que les auteurs peuvent encore inventer et apporter de nouveau… Et à chaque fois je suis bluffé par l’imagination débordante de Franck Thilliez qui nous régale comme toujours. Alors d’après vous cette fin est-ce une énigme à résoudre ou préférez-vous le fait que c’est une fin ouverte ? A vous de décider et de choisir…  Mais soyez attentif !

Résumé de l’éditeur :

Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d’une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme qui conduisait n’était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d’un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu’il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l’horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c’est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d’une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule.

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

Franck Thilliez – Le Manuscrit inachevé  (Editions Fleuve Noir 2018), (Editions France Loisirs 2019), (Editions Pocket 2019)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleine

Atom[ka] – Franck Thilliez

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler de Atom[ka] le 7ème opus de la saga Sharko/Hennebelle. Je tiens vraiment à les lire tous dans l’ordre. Bien sûr vous savez tous maintenant que c’est ma saga préféré et que Franck Thilliez fait partie de mes auteurs favori. Avec Le Syndrome E et Gataca la barre était déjà tellement haute, mais alors là avec Atom[ka] que dire… C’est parti suivez-moi en direction de Paris, Chambéry, Tchernobyl en passant par Albuquerque dans l’Etat du Nouveau-Mexique. atomka-franck-thilliez

Dès le début on est confronté à deux enquêtes parallèles. En premier lieu l’enquête concernant le meurtre du journaliste Christophe Gamblin, qui est retrouvé mort dans son congélateur. Ainsi que la disparition de sa collègue Valérie Duprès. Cette enquête va s’avérer très complexe et va faire voyager Franck Sharko & Lucie Hennebelle à travers plusieurs pays pour dénouer les fils du mystère. Etats-Unis, Ukraine, Russie ce road-trip sanglant mènera notre duo favori au cœur même de l’atome et de la radioactivité. En parallèle Franck Sharko est en fâcheuse posture. Il est confronté à un tueur qui le vise personnellement. Il est directement menacé et le tueur joue avec ses nerfs en lui laissant des indices. Et comme souvent, Franck va agir seul dans son coin…

C’est un immense plaisir de retrouver Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Atom[ka] traite de sujets complexe mais Franck Thilliez a vraiment ce don de nous transmettre au mieux son énorme travail de recherche et tout son savoir d’une manière simple pour que tout le monde puisse bien comprendre de quoi on parle. Je ne suis pas un spécialiste du monde nucléaire, mais j’ai pris plaisir à en apprendre un peu plus sur ce sujet. Ce roman nous fait réfléchir sur ces multiples expériences scientifiques à travers le monde, ainsi que sur la politisation de ses recherches et ses secrets bien gardés par tous nos gouvernements… L’auteur fait bien sûr référence à Tchernobyl et à son soi-disant nuage qui comme par miracle c’est arrêté à la frontière… Il explique également qu’il a commencé à écrire ce roman avant Fukushima et que de ce fait il a été incapable d’écrire pendant cette catastrophe…

Atom[ka] est un thriller fascinant bourré de suspense et de secrets. Quel plaisir de lire un livre pareil, même si je dois bien avouer que j’ai du mal à trouver des mots tellement j’ai aimé ce roman… Honnêtement avec Franck Thilliez on a la chance d’avoir un auteur qui pour moi fait partie des meilleurs auteurs de thriller du monde entier.

Résumé de l’éditeur :

Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d’un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’annonce d’un heureux événement. À l’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent.
Une affaire d’envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police.

Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu.

Franck Thilliez – Atomka (Editions Fleuve Noir 2012), (Pocket 2013, 2017), (Editions France Loisirs 2013)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleine

Gataca – Franck Thilliez

Chronique :

Après avoir lu le Syndrome E c’est tout naturellement que j’ai continué la série avec Gataca. Il est possible de lire ce livre indépendamment mais honnêtement lisez quand même le Syndrome E avant, car comme je le dis très souvent, lire les sagas dans l’ordre c’est beaucoup mieux et vous prendrez plus de plaisir. Le Syndrome E avait déjà placé la barre très haute, mais Gataca est encore meilleur pour moi. C’est parti suivez-moi en direction de la France, du Brésil, en passant par l’Amazonie. couv35639462

Une primatologue est retrouvée morte à côté d’une guenon, tandis qu’un tueur est retrouvé mort dans sa cellule. Quel est le lien entre ces deux enquêtes qui, au premier abord, n’ont rien à voir l’une avec l’autre ? La violence et l’ADN seraient-elles liées ? Après le Syndrome E Franck Sharko a décidé de réintégrer le 36 quai des Orfèvres, en tant que lieutenant. Il n’est plus que l’ombre de lui-même depuis ce terrible drame survenu il y a un an et n’a plus de nouvelles de Lucie. Quant à Lucie Hennebelle, elle a carrément quitté la police et enchaîne les petits boulots. Mais une étrange scène de crime va les réunir à nouveau. A eux deux, ils vont tout faire pour découvrir la vérité et par la même occasion, essayé de chasser leurs démons qui les hantent jour après jour. Gataca nous fait traverser les époques, nous plonge au coeur des mystères de l’évolution des espèces et plus particulièrement de l’homme.

Dans Gataca l’auteur aborde différents thèmes comme la génétique, l’anthropologie et la paléontologie. Le code ADN est décrypté pour essayer de découvrir les secrets qu’il renferme. Franck Thilliez arrive à intégrer des notions très complexes tout en les expliquant d’une telle manière que même les néophytes arrivent à tout comprendre. Il nous fait réfléchir sur l’évolution de l’Homme, sur notre futur et sur nos origines. En plus comme tout est basé sur des faits réels, la frontière entre réalité et fiction est infime et cela est vraiment effrayant… Quel immense travail de recherche, je veux vraiment appuyer sur ce point, car les romans de Franck Thilliez sont d’une qualité monstrueuse, mais le travail de recherche l’est tout autant. Le récit est très fluide, les descriptions sont clair et précises, les deux intrigues s’entremêlent parfaitement. Quel immense plaisir de retrouver Lucie et Sharko.

Pour moi, Gataca est un énorme coup de coeur , c’est un thriller parfait à mes yeux, du pur plaisir de lire un tel roman, quel talent, quel génie ce Franck Thilliez. Pour les rares personnes qui n’ont pas encore lu ce diptyque Le Syndrome E/Gataca n’hésitez pas une seule seconde, vous allez lire de la perfection.

Résumé de l’éditeur :

L’Évolution est une exception. La règle, c’est l’Extinction.
Une jeune scientifique spécialiste de l’évolution des espèces, retrouvée morte, attaquée par un primate.
Onze hommes derrière les barreaux. Leurs points communs : tous ont commis des crimes barbares et tous sont… gauchers.
Enfin, la découverte d’une famille de Néandertaliens assassinée par un Cro-Magnon.
Quel est le rapport entre ces affaires et des crimes éloignés de 30 000 ans ?
La clé est dans ces quelques lettres : GATACA…

Franck Thilliez – Gataca (Editions Fleuve Noir 2011), (Pocket 2012), (Editions France Loisirs 2012)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleine

Vertige – Franck Thilliez

Chronique :

Aujourd’hui, je vais vous parler du roman Vertige de Franck Thilliez. Je dois avouer que j’ai mis un certain temps pour écrire cette chronique, car Thilliez est un de mes auteurs français préférés, mais là avec Vertige j’ai eu beaucoup de mal. J’ai donc laissé passer un peu de temps pour vraiment écrire ce que j’ai ressenti. vertige-franck-thilliez_resizedcover

Jonathan Touvier alpiniste reconnu, est physiquement et mentalement prêt à affronter toutes les situations, sauf celle dans laquelle il se retrouve actuellement. Alors qu’il se réveille brumeux sans trop savoir comment il est arrivé là, il constate qu’il est enfermé dans une grotte glaciale, attachée avec une chaîne au poignet. Il est coincé dans cet étrange endroit avec son chien et deux autres personnes, Farid qui a une chaîne à la cheville et Michel qui possède un masque de fer bourré d’explosifs. Impossible de sortir ou d’appeler à l’aide. Ces trois hommes sont enfermés vivants avec pour seul objet une tente rouge, un réchaud et une lampe. À la recherche d’indices sur l’identité de leur bourreau, ils vont peu à peu se dévoiler et découvrir qu’ils ne sont pas là par hasard…Tour à tour on découvre la générosité, l’empathie, l’égoïsme, le goût du meurtre. On découvre la beauté et l’horreur de l’âme humaine avec ces hommes livrés à eux-mêmes et sans témoins. Il reste pourtant une grande inconnue. A qui profite ce spectacle ?

Ce roman est bien construit comme toujours avec Franck Thilliez. Les moindres détails ont leur importance et tous les éléments s’imbriquent les uns dans les autres au moment du dénouement final. Mais malheureusement je ne suis pas trop fan de ce genre de huis clos au rythme assez lent. Cela me lasse très vite et du coup j’ai trouvé ce roman un peu long. En plus de ça le thème de l’alpinisme ne m’a pas transcendée. Quant aux personnages, je ne me suis jamais attaché ou identifié à eux.

Vertige est un bon thriller mais pour la première fois avec un Thilliez, je n’ai pas vraiment accroché. Et honnêtement est-ce que tout le monde a vraiment trouvé la solution finale… ? J’en doute fort.

Résumé de l’éditeur :

Certains secrets sont inavouables, mais serions-nous prêts à mourir pour les cacher ?
Un homme se réveille au fond d’un gouffre, au coeur d’un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d’infortune. Il est enchaîné au poignet, l’un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d’un masque effroyable, qui explosera s’il s’éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s’imposera, impérieuse : jusqu’ou faut-il aller pour survivre ?

Franck Thilliez – Vertige (Editions Fleuve Noir 2011), (Pocket 2012, 2016), (Editions France Loisirs 2012)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-a-moitie-pleineetoile-vide