Bilan Polars 2017

Retour sur l’année 2017

Cette année pas moins de 47 nouvelles chroniques et 9 entretiens avec différents auteurs ont vu le jour sur La Caverne du Polar.  C’est un mélange entre des nouveautés sorti en 2017 et des romans plus anciens (de quelques années à plusieurs décennies). Le souci qui guette chaque année c’est d’être submergé par l’actualité et par la quantité de nouveautés. Il faut donc sans cesse faire des choix, souligner les belles découvertes et évaluer les nouveaux romans de nos auteurs préférés. De ce fait je ne peux pas tout lire et mon avis n’est pas une vérité absolue loin de là.

Mes coups de cœur en 2017

Cette année j’en ai eu six. Ce sont vraiment des livres qui m’ont ému, bouleversé mais qui surtout m’ont procuré beaucoup de plaisir.

 

BEUGLET NICOLAS ● Le Cri

CHATTAM MAXIME ● La conjuration primitive

GRANGE JEAN-CHRISTOPHE ● Le Vol des cigognes

LEBEL NICOLAS ● De cauchemar et de feu

LEHANE DENNIS ● Shutter Island 

NOREK OLIVIER ● Entre deux mondes

2017 a également été l’occasion pour moi de rencontrer pas mal d’auteurs et de blogueurs, que j’apprécie. Mon blog fête sa première année en décembre, c’est l’occasion pour moi de vous remercier vous tous qui suivez mon blog toute l’année. Merci aux blogueurs avec lesquels je suis en contact régulier et avec qui j’ai des échanges très enrichissants et merci aux maisons d’éditions qui me font confiance en m’envoyant régulièrement les dernières nouveautés.

Le Vol des Cigognes – Jean-Christophe Grangé

Chronique :

Le Vol des cigognes est le premier roman de Jean-Christophe Grangé et le moins que l’on puisse dire c’est que pour un premier roman il a frappé fort ! Ce n’est bien sûr pas un livre sur l’ornithologie, c’est un thriller sanglant et palpitant. le-vol-des-cigognes

L’auteur nous transporte aux quatre coins du monde avec un rythme effréné. Ce roman est une grande aventure semé d’embûches et de cadavres multiples. On entre de plein fouet dans un univers cruel, dépaysant où l’horreur ne nous est nullement épargné. On es plongé dans une machination diabolique.

Un ornithologue Suisse du nom de Max Böhm mandate Louis Antioche un étudiant qui a soif d’aventure, pour remonter le circuit de migration des cigognes à travers l’Europe de l’Est jusqu’au coeur de l’Afrique, afin de comprendre pourquoi nombreuses d’entre elles ne reviennent plus.

Entre les Tsiganes de Bulgarie, les pygmées de Centrafrique et la guérilla urbaine en Israël, on es servi. Action, suspense et mystère sont au rendez-vous. L’écriture est simple, mais dur et cru. L’auteur nous entraîne vers des paysages magnifiques si bien décrit qu’ils prennent vie devant nos yeux. La maitrîse du rythme et du suspense est remarquable.

Le Vol des cigognes révèle tout le talent de Grangé, qui bien sûr s’est pleinement exprimé tout au long de sa carrière. C’est un livre qui plaira à tout les amateurs de thriller. Mais à lire que si vous avez le coeur bien accroché!

Résumé de l’éditeur :

Un ornithologue suisse est trouvé mort d’une crise cardiaque… dans un nid de cigognes. Malgré cette disparition, Louis, l’étudiant qu’il avait engagé, décide d’assumer seul la mission prévue : suivre la migration des cigognes jusqu’en Afrique, afin de découvrir pourquoi nombre d’entre elles ont disparu la saison précédente…
Parmi les Tsiganes de Bulgarie, dans les territoires occupés par Israël, puis en Afrique, Louis court d’énigme en énigme et d’horreur en horreur : observateurs d’oiseaux massacrés, cadavres d’enfants mutilés dans un laboratoire… Les souvenirs confus de son propre passé – ses mains portent des cicatrices de brûlures depuis un mystérieux accident – se mêlent bientôt à l’enquête.
Et c’est au coeur de l’Inde, à Calcutta, que surgira l’effroyable vérité…
Suspense, imagination, vérité documentaire : ce thriller captivant, véritable coup de maître, est le premier roman de l’auteur du best-seller Les Rivières pourpres.

Jean-Christophe Grangé – Le Vol des cigognes (Albin Michel 1994, 1998, 1999, 2013), (Le Livre de Poche 1999, 2009).

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleine