Entretien avec Stéphanie du blog Les cibles d’une lectrice « à visée »

Aujourd’hui ma série d’entretien se poursuit avec Stéphanie du blog Les cibles d’une lectrice « à visée ».

a viser

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Stéphanie, 44 ans, j’ai 2 enfants, un conjoint et un lapin à plein temps. Je travaille dans le plus grand hôpital de Paris. Je ne suis pas au contact des patients, mais ils restent la raison de ma mission. Et j’y suis très attachée.

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Si je remonte loin, cela serait le Salon du Livre à paris. A l’époque, ce n’était comme aujourd’hui, il était au Grand palais (depuis 1994, il a été transféré au parc des Expo à Versailles et est payant). Pour une gamine pouvoir rencontrer des auteurs c’était déjà magique. Le site était magnifique, il y avait des jeux et animations pour gagner des livres. La première fois qui j’y suis allée, c’était une sortie scolaire. J’y suis allée après tous les ans. Aujourd’hui je n’y vais plus, car ce salon a perdu son âme depuis bien longtemps.

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

Le blog a été créé le 1er novembre 2014 sur la plateforme Blogger. J’ai migré sur WordPress en janvier 2017. J’avais une idée de présentation avec mes petits bonhommes et des cibles … J’ai cherché et trouvé mon jeu de mots : Les cibles d’une lectrice à visée. Avec le recul, je trouve le nom trop long.

 

  • Qu’est ce qui t’a motivé à créer ton blog Les cibles d’une lectrice « à visée » ?

Je suis lectrice. Oui comme beaucoup de monde en effet. J’étais à un moment de ma vie où j’ai eu besoin de me prouver quelque chose. C’est d’un côté excitant et angoissant, car il faut bien avouer que l’on fait un blog pour être lu. Cela serait mentir de dire l’inverse. Donc quand on se lance, on se demande si l’on peut apporter un plus à la blogosphère. Humblement, je n’en suis pas certaine, mais il faut tenter pour le savoir. Alors après un pas en avant deux pas en arrière, un jour on se jette à l‘eau. Cela fait 5 ans et je suis toujours là.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog et tes divers réseaux sociaux chaque semaine ?

Je vais faire une moyenne, car il y a des jours où je n’y vais pas. Eh oui, je suis quelqu’un qui n’aime pas être cloisonné donc même une passion doit me laisser libre. Je veux que cela reste une envie et un plaisir, surtout pas une obligation. Je peux d’ailleurs, par incidence, mettre 2 jours à répondre à un message. Il ne faut pas m’en vouloir. Par contre, à contrario, je peux passer plusieurs heures sur une journée, car j’ai envie de parler de tel ou tel sujet avec mes lecteurs. Donc si je fais un rapide calcul, on va dire 6 à 8 heures par semaine… Merde une journée de travail non payé !

 

  • As-tu déjà eu l’envie d’écrire toi-même un roman ?

Ouh là je m’en sens bien incapable. J’ai une grande estime pour ces passeurs de mots, je ne ferai pas cet affront. Même si je dois avouer que lorsque j’étais ado j’avais commencé à écrire un petit truc. Aujourd’hui, je sais que l’exercice n’est pas si simple.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

J’en ai un certain nombre, mais si je dois en citer quelques-uns je dirai en premier Zola, celui qui m’a fait aimer la lecture, la curiosité en l’être humain, le côté sociologique et l’empathie. Mais j’ai des gouts très éclectiques, donc je suis également très attachée à Michael Mention, Nicolas Lebel, Amélie Antoine, Oliver Norek, René Manzor, Robert Goddard… Et tant d’autres.

 

  • Quelles sont tes autres passions ?

Les voyages… Que ce soit avec les livres ou dans la vie, j’aime l’évasion !

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci Steve de m’avoir laissé la parole sur ton blog et à bientôt.

 

Merci à Stéphanie de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://lesciblesdunelectriceavisee.wordpress.com/

 

les cibles

Entretien avec Stéphanie du blog Fairystelphique

Aujourd’hui la série d’entretien continue avec Stéphanie du blog Fairystelphique.

IMG_5814.jpg

 

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis une fée, ou en tout cas, j’ai toujours voulu en être une…Et sans doute qu’avec ce pseudo Stelphique, je me cache aussi bien que mes sœurs imaginaires…Je suis une passionnée de lecture et depuis quelques années, maintenant, ce qu’on appelle une blogueuse. J’adore cette activité, parce qu’elle m’a permis de faire des rencontres virtuelles et réelles extraordinaires! En rentrant dans le monde du livre, j’ai la sensation que toutes les frontières s’ouvrent…De jour en jour, et livre après livre, je m’envole dans des mondes fabuleux…

 

  • Quel est ton premier souvenir avec le monde du livre ?

Grâce à la passion et un côté un peu décalé d’un professeur du primaire, genre biker aux cheveux longs, j’ai attrapé le virus de la lecture. Comme quoi, peu importe le look, du moment qu’il y a l’envie du partage. Toute l’année scolaire, il nous a transmis des valeurs et le plaisir des mots, et dans l’été, pour quelqu’un qui n’avait jamais lu, j’ai dévoré 11 livres….Je ne me suis plus arrêté depuis…

 

  • Quelle est la date de création et l’origine du nom de ton blog ?

Mon blog  a fêté ses 8 ans, il y a quelques semaines, mais je bloguais déjà avec un autre, qui est maintenant fermé, où je mettais des avis ciné aussi. Mais à l’origine, juste l’idée folle de partager, et d’échanger autour des lectures. En fait, ce blog est étroitement lié à ma vie personnelle, puisque c’était le début  de ma grossesse. J’ai donc deux bébés qui grandisse, simultanément …Et je ne peux me passer ni de l’un, ni de l’autre.❤

 

  • Qu’est ce qui t’a motivé à créer ton féerique blog Fairystelphique ?

L’envie du blog est venue quand j’ai su que c’était basé sur l’idée d’un  journal intime. Un article à déposer sans contrainte, sans forme, juste une émotion de l’instant…
En regardant le nombre de mes livres lus, je me disais: « c’est dommage de ne pas en garder une trace »…Alors, j’ai eu envie de créer un lieu où abriter ces lectures terminées avec un petit commentaire, surtout pour ne pas oublier l’émotion. L’univers des fées et des elfes s’est naturellement imposé, parce que j’aime passionnément, l’idée de liberté.

 

  • Combien d’heures consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Je passe de plus en plus de temps sur les chroniques, mais je ne saurai évaluer en nombres d’heures. Une bonne dizaine par semaine environ. Je ne calcule pas en fait. Je m’installe devant l’écran et j’attends l’inspiration…Et ensuite, je m’arrache les cheveux, pour poser les Mots-Emotions, dans l’ordre.

 

  • Quels sont tes auteurs préférés ?

Depuis le blog, j’ai beaucoup élargi mon horizon littéraire. Je promène mes ailes d’un monde à l’autre, d’un genre à un autre. C’est trop difficile cette question!
Il y aura toujours le King, mon premier coup de foudre. Et puisque, il y a un roi, ma Reine, c’est Maud Mayeras.
Ensuite, comme ça dans les chouchous, mais je ne peux tous les nommer…Franck Thilliez, Franck Bouysse, Santiago Gamboa, Olivier Norek, Sire Cédric, R.J Ellory, Brandon Sanderson, Paulo Coelho, Henri Loevenbruck …
Mais la poésie aussi est très importante dans mon monde, donc je dirai aussi Rupi Kaur, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud…

 

  • Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

J’aime beaucoup cuisiner et les loisirs créatifs. Deux passions aussi, qui prennent beaucoup de temps…

 

  • Quel sera ton mot de la fin ?

Merci d’avoir fait une petite place dans ton monde pour une fée, dingue de polars. Merci pour le partage, l’entretien et ta gentillesse. Bien Féeriquement.

 

Merci à Stéphanie de s’être prêté au jeu et d’avoir répondu à mes questions. A très vite pour un nouvel entretien.

Voici l’adresse de son blog : https://fairystelphique.wordpress.com/

 

IMG_5828.JPG