Atom[ka] – Franck Thilliez

Chronique :

Aujourd’hui je vais vous parler de Atom[ka] le 7ème opus de la saga Sharko/Hennebelle. Je tiens vraiment à les lire tous dans l’ordre. Bien sûr vous savez tous maintenant que c’est ma saga préféré et que Franck Thilliez fait partie de mes auteurs favori. Avec Le Syndrome E et Gataca la barre était déjà tellement haute, mais alors là avec Atom[ka] que dire… C’est parti suivez-moi en direction de Paris, Chambéry, Tchernobyl en passant par Albuquerque dans l’Etat du Nouveau-Mexique. atomka-franck-thilliez

Dès le début on est confronté à deux enquêtes parallèles. En premier lieu l’enquête concernant le meurtre du journaliste Christophe Gamblin, qui est retrouvé mort dans son congélateur. Ainsi que la disparition de sa collègue Valérie Duprès. Cette enquête va s’avérer très complexe et va faire voyager Franck Sharko & Lucie Hennebelle à travers plusieurs pays pour dénouer les fils du mystère. Etats-Unis, Ukraine, Russie ce road-trip sanglant mènera notre duo favori au cœur même de l’atome et de la radioactivité. En parallèle Franck Sharko est en fâcheuse posture. Il est confronté à un tueur qui le vise personnellement. Il est directement menacé et le tueur joue avec ses nerfs en lui laissant des indices. Et comme souvent, Franck va agir seul dans son coin…

C’est un immense plaisir de retrouver Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Atom[ka] traite de sujets complexe mais Franck Thilliez a vraiment ce don de nous transmettre au mieux son énorme travail de recherche et tout son savoir d’une manière simple pour que tout le monde puisse bien comprendre de quoi on parle. Je ne suis pas un spécialiste du monde nucléaire, mais j’ai pris plaisir à en apprendre un peu plus sur ce sujet. Ce roman nous fait réfléchir sur ces multiples expériences scientifiques à travers le monde, ainsi que sur la politisation de ses recherches et ses secrets bien gardés par tous nos gouvernements… L’auteur fait bien sûr référence à Tchernobyl et à son soi-disant nuage qui comme par miracle c’est arrêté à la frontière… Il explique également qu’il a commencé à écrire ce roman avant Fukushima et que de ce fait il a été incapable d’écrire pendant cette catastrophe…

Atom[ka] est un thriller fascinant bourré de suspense et de secrets. Quel plaisir de lire un livre pareil, même si je dois bien avouer que j’ai du mal à trouver des mots tellement j’ai aimé ce roman… Honnêtement avec Franck Thilliez on a la chance d’avoir un auteur qui pour moi fait partie des meilleurs auteurs de thriller du monde entier.

Résumé de l’éditeur :

Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d’un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’annonce d’un heureux événement. À l’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent.
Une affaire d’envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police.

Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu.

Franck Thilliez – Atomka (Editions Fleuve Noir 2012), (Pocket 2013, 2017), (Editions France Loisirs 2013)

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleine